Météo : "24 mois d'affilée au-dessus des normales de saison, c'est du jamais-vu", explique Evelyne Dhéliat

par La rédaction de TF1info | Reportage Guillaume Thorel, Xavier Toby
Publié le 15 février 2024 à 14h07, mis à jour le 15 février 2024 à 18h27

Source : JT 13h Semaine

Le mois de février est inhabituellement doux : jusqu'à dix degrés au-dessus des moyennes de saison.
Dans les jardins, la nature est donc en avance.

Un camélia en fleur en plein mois de février, du jamais-vu pour Claude. Ce retraité n'en revient pas. Il doit s'occuper des arbres, des fleurs, mais aussi tondre la pelouse qui était devenue ingérable. Claude n'est pas le seul à subir ces changements climatiques. Les professionnels doivent également composer avec.

"C'est aberrant qu'il fasse 17°C"

Dans une pépinière, filmée dans la vidéo en tête de cet article, certains arbres fruitiers sont déjà en fleurs, comme le pêcher. Les températures pourraient frôler les 22°C ce jeudi, alors que le printemps n'est pas encore arrivé. Dans une commune du littoral normand, le réchauffement climatique inquiète. "C'est quand même aberrant qu'il fasse dix-sept degrés et qu'on soit en t-shirt au mois de février. Ce n'est pas normal, il fait trop chaud", se questionne une habitante.

"On a des températures équivalentes à celles du mois d'avril. Ce qui est remarquable, c'est que ça fait deux ans d'affilée que les températures mensuelles sont chaque mois au-dessus des normales de saison, et ça, c'est du jamais-vu", explique Evelyne Dhéliat, chef du service météo TF1/LCI. Ici, il faudra attendre dimanche pour que les températures redeviennent de saison.


La rédaction de TF1info | Reportage Guillaume Thorel, Xavier Toby

Tout
TF1 Info