Météo : pourquoi 2022 a été une année hors norme

Laetitia A.D. | Reportage Jean-Marie Bagayoko, Emiliano Jarlot
Publié le 27 décembre 2022 à 16h54

Source : JT 13h Semaine

Du gel au printemps au Noël le plus chaud depuis 25 ans, l'année 2022 aura été riche en phénomènes météorologiques inédits.
Et d'après Météo France, 2022 n'est qu'une bande-annonce de ce qui nous attend pour les 30 prochaines années.
Le 13H de TF1 fait le bilan de cette année hors norme.

L'année 2022 s'achève sur un hiver particulièrement doux. Il y a deux jours à peine, il faisait 15°C dans l'eau et plus de 20°C à l'extérieur dans le sud de la France. Cette année, le ciel n'a pas cessé de surprendre les prévisionnistes. Le 13H de TF1 fait le bilan en images dans le reportage en tête de l'article.

Il y a d'abord eu ce printemps glacial, avec le jour le plus froid en France observé le 3 avril dernier. Puis, cette vague de chaleur très précoce au mois de mai. Cet été, des températures records ont été recensés par endroits, tel 45 °C. De juin à août, nous avons vécu le deuxième été le plus chaud depuis 120 ans. "Dans les appartements, on ne tient pas. Même avec la climatisation, il fait chaud" ; "En principe, il fait chaud l'été, mais pas avec 40 degrés quand même, cela n'arrive jamais" expliquaient au micro de TF1 des habitants interrogés durant l'été.

Ces vagues de chaleur nous indiquent que le climat est totalement en phase avec le réchauffement climatique.
Tristan Amm, prévisionniste à Météo France

Autre phénomène météorologique exceptionnel : la sécheresse. Il y a eu en moyenne moins 25% de pluie partout dans le pays. Et du 15 au 31 octobre, l'Hexagone a même connu un épisode de chaleur inédit, jusqu'à 7 °C au-dessus des températures habituelles en automne. "Ce n'est pas normal. À cette époque-là, on devrait aller cueillir des champignons et être sous la pluie", assurait sous le soleil un plaisancier, en octobre dernier.

Les spécialistes évoquent des événements rarissimes par leur durée et leur intensité. Selon Tristan Amm, prévisionniste à Météo France : "Ces vagues de chaleur et ces phénomènes extrêmes nous indiquent que le climat est totalement en phase avec le réchauffement climatique, et que ces événements, bien qu'extrêmes, sont voués à être de plus en plus fréquents et de plus en plus intenses, parfois même de plus en plus longs au cours des années et des décennies à venir".

D'après les prévisionnistes de Météo France, 2022 n'est finalement qu'une bande-annonce de ce qui nous attend pour les trente prochaines années.


Laetitia A.D. | Reportage Jean-Marie Bagayoko, Emiliano Jarlot

Tout
TF1 Info