La Moselle a été placée en vigilance rouge pluie-inondation par Météo-France, vendredi 17 mai, en raison d'un "épisode pluvieux très important près de la frontière allemande".
Une équipe de TF1 s'est rendue à Bouzonville, où les habitants qui scrutent les torrents d'eau n'ont "jamais vu une telle intensité".

En partant à l'école, les enfants n'imaginaient pas qu'ils prendraient un canoë pour rentrer chez eux. Placée en vigilance rouge pluie-inondation jusqu'à 22h ce vendredi 17 mai, la Moselle est confrontée à d'importantes précipitations, forçant les pompiers à des centaines d'interventions dans les communes où l'eau atteint parfois quarante centimètres de hauteur dans les rues.

La commune de Bouzonville, 4000 habitants, est traversée par un impressionnant torrent d'eau, comme le montrent les images dans le reportage en tête de cet article. Ce flot n'a cessé de grandir au fil de la journée. "C'est vrai que là, c'est vraiment un événement exceptionnel. Je n'ai jamais vu une telle intensité", commente un habitant, l'air préoccupé. "Nous avons dans les caves jusqu'à 2,50 à 3 mètres d'eau, et derrière moi, il y a jusqu'à 1,50 mètre d'eau", rapporte le maire de Bouzonville, Armel Chabane. 

Le ruisseau a débordé de tous les côtés. On est laissé à l'abandon, on ne voit personne
Un habitant de Bouzonville

Ces crues soudaines, provenant de tous les ruisseaux et petites rivières de Moselle, sont dus à une pluviométrie exceptionnelle depuis jeudi soir. "Il a plu depuis deux jours environ 120 millimètres d'eau, c'est-à-dire 120 litres d'eau par mètre carré. C'est une masse énorme", indique le préfet de Moselle Laurent Touvet. Si aucun blessé n'est à déclarer, 177 communes sont concernées par ce phénomène. 

"Le ruisseau a débordé de tous les côtés. On est laissé à l'abandon, on ne voit personne. Pas de pompier, pas de maire", s'inquiète un autre habitant de Bouzonville. Les sapeurs-pompiers sont intervenus à plusieurs reprises depuis cinq heures ce vendredi matin avec plus de 3344 appels reçus dans l'ensemble des communes concernées, précise la préfecture de Moselle dans un point de situation communiqué à 20h30. 1015 sapeurs-pompiers sont mobilisés. 

150 personnes n'ont pas pu regagner leur domicile vendredi soir

"Nous avons nos équipes de sauveteurs aquatiques qui ont réalisé plusieurs missions, dont une mission de sauvetage d'un jeune de 16 ans qui s'était réfugié sur un arbre. Nous avons aussi secouru les personnes qui étaient piégées dans leur véhicule", détaille le colonel Jérôme Boulanger, directeur du SDIS Moselle (Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Moselle), interrogé dans le reportage ci-dessus. 

S'il est difficile pour l'heure d'évaluer les dégâts, de nombreuses entreprises ont également été inondées. "De toute façon, contre l'eau, on ne peut rien faire. On peut juste attendre que ça passe et on verra avec les experts et l'assurance", explique-t-il. Environ 150 personnes n'ont pas pu regagner leur domicile ce vendredi soir et seront hébergées par leur famille ou dans des gymnases municipaux, précise la préfecture dans son communiqué. Par ailleurs, 480 passagers d'un TGV passeront la nuit à Forbach, la voie étant entravée par des chutes d'arbres. 


M.T | Reportage TF1 : Vincent Dietsch et Morgane Doux

Tout
TF1 Info