Neige et verglas : à quoi faut-il s'attendre pour la journée de jeudi ?

par V. F I Reportage TF1 : Ignacio Bornacin et nos équipes en région
Publié le 17 janvier 2024 à 22h15

Source : JT 20h Semaine

Les chutes de neige et les pluies verglaçantes vont s'intensifier dans les prochaines heures.
Une vingtaine de départements, de la Normandie aux Hauts-de-France en passant par l'Île-de-France, vont rester en vigilance orange jusqu'à jeudi.
À quoi faut-il se préparer demain matin au réveil ?

Elle était très attendue, la neige tombe finalement ce mercredi 17 janvier au soir à Amiens (Somme). "Ça fait au moins trois ans qu'on n'a pas vu autant de neige. Donc franchement, moi ça me fait chaud au cœur", s'amuse une passante dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Si elle en réjouit certains, pour beaucoup, cette neige va causer pas mal de problèmes pour se déplacer. 

Un peu plus loin, un groupe d'amis essaie d'être solidaire face à ces désagréments, car deux d'entre eux vivent à la campagne et, avec 20 centimètres de neige attendus, ils auraient eu du mal à prendre la route. "J'habite en centre-ville, du coup, je leur ai dit de venir dormir chez moi pour qu'ils puissent aller travailler demain", raconte une jeune fille.

Attention au verglas

Anticiper, c'est le mot d'ordre dans tout le nord du pays. À Issy-les-Moulineaux, en Île-de-France, cela commence dès ce mercredi soir. La préfecture a invité les Franciliens à rentrer chez eux à 19 heures et, pour éviter les risques demain, la solution est toute trouvée. "Demain, je ne vais pas venir, je peux travailler en télétravail, donc je pense que je vais rester chez moi", avance un jeune homme. Tandis que deux autres salariés vont faire de même. "Heureusement qu'aujourd'hui, on est un peu plus souple. On va éviter le danger sur la route", disent-ils. 

En Île-de-France, le niveau 3 d'alerte est maintenu, c'est la plus haute vigilance pour neige et verglas. Par ailleurs, comme c'était le cas mercredi matin sur l'autoroute A1 au nord de Paris, les poids lourds ne pourront pas circuler sur une partie du réseau francilien, car des pluies verglaçantes pourraient à nouveau geler tout ce qu'elle touche. Il faudra donc faire attention. 

Mardi, par exemple, la place Stanislas à Nancy (Meurthe-et-Moselle) s'est transformée en patinoire. À Reims (Champagne-Ardennes), c'était aussi très difficile d'avancer sans risquer la chute. "Ils sont glissants, voire très glissants les trottoirs", confirme une passante. Pendant ce temps, au Touquet (Pas-de-Calais), la neige a déjà recouvert toute la plage. Sept à 15 cm de neige pourraient encore tomber ce jeudi. 


V. F I Reportage TF1 : Ignacio Bornacin et nos équipes en région

Tout
TF1 Info