La Gascogne durement touchée par les violents orages

par La rédaction de TF1info | Reportage : Pascal Michel et Grégory Udron
Publié le 21 juin 2022 à 13h03, mis à jour le 21 juin 2022 à 18h01

Source : JT 13h Semaine

Une nouvelle fois, des cultures et des bâtiments agricoles ont été très touchés par un épisode orageux.
C'est le cas dans le nord des Hautes-Pyrénées, dans le secteur de Vic-en-Bigorre.

À Vic-en-Bigorre, le champ de maïs de Christophe Cazanave était au cœur de l'orage. En tout juste dix minutes, la grêle a cisaillé les tiges et déchiqueté les feuilles. Un tiers de la récolte sera sans doute perdu, car l'intense averse est tombée au plus mauvais moment. "La fleur était à deux doigts de sortir. Il faudra attendre quelques jours pour voir le résultat mais à mon avis, les maïs comme ça (cassés ou endommagés), c'est 80% de perte", explique l'exploitant au micro de TF1 dans la vidéo en tête de cet article.

L'orage a éclaté lundi en début de soirée et s'est concentré sur Vic-en-Bigorre et les villages aux alentours. Un épisode bref, mais violent, ponctué de fortes rafales de vent et surtout de grêlons impressionnants.

Dans une exploitation visitée par TF1, la grêle a endommagé les hangars et les panneaux solaires. Dans le village, les pompiers ont réalisé 120 interventions lundi soir, essentiellement pour des toitures abîmées. Ce mardi matin, les artisans et les habitants font les premières réparations. "On essaye de faire pour le mieux dans l'urgence pour éviter qu'en cas de nouvelles pluies, ça ne fasse plus de dégâts dans l'habitation", explique Michel Gusmann, couvreur. 

Au lever du jour, les habitants de Vic-en-Bigorre ont découvert les rues du village jonchées de feuilles hachées et leur voiture constellée d'impacts de grêle. De nouveaux orages sont attendus ce soir dans la région. Tous espèrent qu'ils seront moins violents.


La rédaction de TF1info | Reportage : Pascal Michel et Grégory Udron

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info