Des trombes de grêle ont traversé le sud de la France, du Gard jusqu'au Var jeudi.
A Figanières, ce jeudi soir encore les routes étaient recouvertes d'énormes grêlons.
Ces violents orages ont causé des dégâts importants dans les vignobles.

Un déluge assourdissant. Des trombes de grêle ont traversé le sud de la France, du Gard jusqu'au Var ce jeudi. Dans la soirée, les routes de Figanières étaient encore recouvertes de grêlons, gros comme des balles de ping-pong, comme le montrent les images dans le reportage en tête de cet article. L'épisode a surpris de nombreux habitants. "Je croyais qu'il y avait un mec qui tirait des balles tellement ça tapait fort", témoigne l'un d'eux. "C'était intensif, je ne m'attendais pas à ça", abonde un second.

Sur son passage, la grêle a fait d'importants dégâts, dans les vignes notamment. À Ollières, les cultures sont saccagées. Il y a trois semaines déjà, le domaine subissait les assauts du gel ravageur, comme en témoignent des feuilles mortes sur tous les pieds de vigne. La répétition des épisodes climatiques exaspère Pierre Boyer, producteur. Le cumul de ces événements pourrait entraîner jusqu'à 75 % de perte sur la récolte.

Au matin de ce jeudi 16 mai, son associé, Claude Boyer, reçoit une conseillère pour mieux protéger ses vignes, des conseils bons pour les prochaines cuvées. 

Cette année 2024, pour sauver son chiffre d'affaires, il ne peut compter que sur son assurance. De longues démarches administratives l'attendent. L'épisode de grêle devrait se calmer dans la soirée.


La rédaction de TF1 Reportage - Paul Géli et Etienne Bonnot

Tout
TF1 Info