Le 20h

Phénomène hors du commun : comment les grêlons géants se forment-ils ?

Publié le 23 mai 2022 à 20h04, mis à jour le 24 mai 2022 à 0h14
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La taille des grêlons, plus gros que des boules de pétanque, étonne.
Le phénomène est rare sous nos latitudes et encore plus en ce mois de mai.

Une dame les a conservés, tellement leur taille est impressionnante. “Des glaçons aussi gros que ceux qui sont tombés, ça nous a foutu les panneaux solaires tous neufs en l’air”, s'exprime-t-elle. Des grêlons gros comme une balle de tennis, six centimètres de diamètre. Parfois ils atteignent huit centimètres, soit l’équivalent d’une boule de pétanque. Ces projectiles dévastateurs sont liés aux fortes chaleurs de ces derniers jours.

L’air chaud au sol s’élève dans l'atmosphère. Au contact de l’air froid en altitude, un cumulonimbus se forme. Les forts courants à l’intérieur du nuage propulsent la vapeur d’eau là où la température est très basse. Les gouttelettes se transforment alors en billes de glace, qui s'agglomèrent et grossissent jusqu’à ce que leurs poids ne soient plus supportés par les courants. La taille des grêlons dépend de celle des cumulonimbus.

Hier soir, ces derniers étaient presque trois fois plus gros que d’ordinaire à certains endroits. “Du côté de Châteauroux, il avait un diamètre de 26 kilomètres. Il était nettement plus imposant et le glaçon a eu beaucoup plus de temps pour se développer. C’est là qu’on a observé les grêlons les plus forts", explique Jean-Yves Choplin, prévisionniste chez Météo France. Le phénomène survient généralement en été, mais avec la hausse des températures, il est de plus en plus précoce.

TF1 | Reportage S. Chevallereau, O. Cresta


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info