La France traverse l'un des printemps les plus humides de ces 15 dernières années.
Et les pluies diluviennes provoquent de nouvelles inondations dans plusieurs régions.
Une équipe du 13H de TF1 a constaté les dégâts, ce mardi matin, à Bouillé-Loretz dans les Deux-Sèvres.

Dans cette salle des fêtes à Bouillé-Loretz (Deux-Sèvres), l'eau recouvre encore le sol. Tout était prêt pour le spectacle des enfants, prévu dans quelques semaines. La sono, le décor et les costumes sont touchés. Un coup dur pour les bénévoles. "Tout est annulé pour le moment, on est dépités, c'est décourageant", déclare Sandra Fournier, président de "Maison pour tous". Pour le moment, le nettoyage est impossible. Il faut attendre la baisse du niveau des eaux, un niveau qui est monté très rapidement lundi soir.

"À trois heures du matin, les ruisseaux gorgés d'eau sont montés et voilà ce que ça donne. Il n'y a rien à faire", désespère une habitante dans la vidéo du 13H de TF1 en tête de cet article.  En fin de journée, de violentes averses se sont abattues sur cette commune ce lundi. Sur des images amateures, on constate la puissance des flots traversant la route. Ce mardi matin, certaines routes sont encore inondées. Les fossés sont pleins. Emmanuel Lacroix, exploitant viticole, lui, surveille le niveau de l'eau. Il baisse, mais lentement. Chez lui, ses engins ont été épargnés, et sa nuit a été courte. "On pompe encore l'eau pour assécher autour de la maison", explique-t-il. Cet après-midi, de nouvelles pluies sont attendues sur place.


La rédaction de TF1 | Reportage Nicolas Hesse, Manon Modicom

Tout
TF1 Info