Météo : attention, le froid revient en force cette semaine !

Publié le 13 mai 2023 à 12h18, mis à jour le 14 mai 2023 à 19h36
Météo : attention, le froid revient en force cette semaine !

Si les températures ont baissé la semaine dernière, une nouvelle chute du mercure nettement plus marquée est attendue cette semaine.
La fraîcheur sera localement remarquable pour une deuxième quinzaine de mai, avec le retour des gelées à basse altitude.
Qui dit froid et humidité, dit également neige. Elle tombera parfois en dessous de 1000 mètres, y compris sur le Jura et le Massif Central.

En mai, le thermomètre fait ce qu’il lui plait ! Le printemps n’en fait décidément qu’à sa tête cette année avec un mercure qui a bien du mal à dépasser la barre des 20°C. Pire encore, cette semaine sera marquée par une descente d’air polaire en raison de la mise en place d’un flux de nord. Outre le ressenti qui sera froid en raison d’un vent sensible, les températures afficheront des niveaux dignes d’une fin d’hiver l’après-midi et même d’un mois de janvier au réveil, notamment dans le nord et l’est du pays. 

Vers des gelées blanches jusqu’en plaine

Si lundi matin, le mercure sera équivalent à celui du week-end, il baissera à partir de l’après-midi avec seulement une douzaine de degrés sous la pluie ou les averses dans le nord-ouest et en Île-de-France. Mardi matin, la fraîcheur deviendra marquée avec souvent moins de 5°C dans les campagnes de la moitié nord et jusqu’aux régions centrales. Il gèlera à basse altitude entre le Limousin et l’Auvergne ainsi que dans les vallées alpines et pyrénéennes. En cours d’après-midi, le mercure affichera une quinzaine de degrés dans l’ouest et une vingtaine de degrés en Méditerranée, tandis qu’il plafonnera à 10°C en moyenne dans un large quart nord-est, une fois encore sous les giboulées. 

GW

Même prévision pour la journée de mercredi avec une fraîcheur piquante au réveil et des maximales qui peineront à progresser, ne parvenant pas à atteindre la barre des 10°C entre le Massif Central, la Bourgogne ou encore le Grand Est. Le lendemain, jour de l’Ascension, s’annonce comme la matinée la plus froide de la semaine avec des gelées blanches possibles jusqu’en plaine entre la Normandie, les Hauts-de-France et les Ardennes, mais aussi à proximité des reliefs. Ailleurs, le mercure s’abaissera régulièrement en dessous des 5°C sous abri. 

Vendredi aussi, la journée débutera avec des valeurs hivernales tandis qu’elles commenceront à retrouver des couleurs dans l’après-midi, les 20°C étant de nouveau atteints dans le sud-ouest. Pour la suite de ce troisième long week-end du mois de mai, la fraîcheur restera de mise, mais le risque de gelées disparaîtra tandis qu’en cours de journée, la douceur va progressivement revenir. Les maximales atteindront alors dimanche prochain de 15 à 20°C au nord et de 20 à 28°C dans la moitié sud. 

Retour de la neige à basse altitude

Avec cette descente d’air polaire et l’humidité encore présente sur le pays, les flocons de neige tomberont en montagne. Ce sera d’abord le cas sur les Pyrénées et les Alpes, comme ce fut d’ailleurs le cas ces derniers jours. En début de semaine, la limite pluie-neige oscillera entre 1500 et 2000 mètres d’altitude, puis mercredi et jeudi, soit au moment le plus froid de la semaine, la neige pourra tomber dès 1000 mètres, voire ponctuellement en dessous. Les montagnes du Jura et de l’Auvergne seront alors également concernées. Le risque de neige disparaîtra en fin de week-end, avec la remontée du mercure. 

Ces températures conformes à la saison, voire supérieures aux normales, devraient nous accompagner jusqu’à la fin du mois, annonçant au passage un week-end de Pentecôte probablement plus agréable. Il était temps...


Guillaume WOZNICA

Tout
TF1 Info