Qu’est-ce que le "froid ressenti" ? Les explications d’Évelyne Dhéliat

Publié le 10 février 2021 à 10h14

Source : JT 20h Semaine

FROID - La vague de froid qui s’installe en France cette semaine amène à mettre en parallèle les températures réelles et les températures ressenties, encore plus basses. Explications d'Évelyne Dhéliat.

Si les températures annoncées pour ce début de semaine sont particulièrement fraîches, les "températures ressenties" prévues s'avèrent glaciales, d'où l'expression de "froid ressenti". Mais pourquoi justement parle-t-on de "froid ressenti" ? 

Selon Evelyne Dheliat, "en raison du ressenti, on parle de grand froid comme dans le Pas-de-Calais. Depuis quelques jours, ceux qui sont un peu frileux se sont peut-être rendus qu'il fait de plus en plus froid sur les régions du Nord. Un air froid nous arrive directement de Russie, de Sibérie. Il traverse une bonne partie de l'Europe centrale jusqu'au Nord de la France. C'est ce qu'on appelle le Moscou-Paris en météo. Cet air est véhiculé par un vent de Nord-Est, la bise." 

Plus le vent est froid, plus le ressenti ou la sensation de froid augmente

En d'autres termes, le ressenti est calculé en fonction de cette bise. Plus le vent est froid, plus le ressenti ou la sensation de froid augmente. Ce mercredi matin, Météo France prévoit -3°C sous abri et sans vent à Langres. Mais avec une petite bise de 10km/h en moyenne, le ressenti sera de -7. Du côté du Havre, il fera -5°C sous abri, mais avec un vent de 30km/h par rafales, le ressenti sera de -13.

Pour rappel, précise Evelyne Dhéliat, "on dit -13 et non -13°C quand on parle de ressenti, parce que c'est simplement la sensation de froid que vous avez sur votre peau et votre visage en raison du vent. Il ne s'agit pas d'une température réelle".


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info