VIDÉO - Cet Alsacien prédit la météo grâce... aux oignons

TF1 | Reportage Philippe Vogel, Eric Schings
Publié le 10 janvier 2023 à 15h43

Source : JT 13h Semaine

Ses méthodes peuvent surprendre mais ses résultats sont, dit-il, fiables à 60%.
TF1 vous fait rencontrer Rémy Gullung, étonnant monsieur météo alsacien.

"Mon père le faisait, et il y a encore des paysans qui le font". Rémy Gullung, habitant de Hartmannswiller, dans le Haut-Rhin, perpétue une étonnante méthode traditionnelle pour prédire la météo de l'année à venir : dans le reportage de TF1 ci-dessus, on le voit aligner douze moitiés d'oignon devant sa fenêtre, qu'il saupoudre ensuite de gros sel. Rien à voir avec une recette de cuisine, cette technique de l’oignon coupé permettrait de prédire les mois secs ou pluvieux pour la nouvelle année : le sel absorbant l’eau de l’oignon, certains resteront humides et d’autres seront complètement asséchés... sans vraiment que l'on sache pourquoi. "Si l’oignon qui était défini 'janvier' a beaucoup tiré d’eau, janvier sera humide", et ainsi de suite, résume notre météorologue amateur.

Pour estimer la météo des prochains mois, le retraité de 69 ans utilise également, équipé d'un baromètre, la méthode des "loostags", dite de la "petite année", basée sur l’observation du temps entre le surlendemain de Noël, le 26 décembre, et l’Épiphanie le 6 janvier. Comme pour les oignons, le temps constaté lors de chacun de ces douze jours indiquerait celui d'un mois de l'année à venir.

 Pour Kévin Marbach, viticulteur, les techniques du météorologue valent bien les prévisions des ordinateurs. "Ce n’est pas une météo précise à l’instant T, mais ça donne les grandes lignes sur les différentes saisons de l’année", assure-t-il. "J’attends avec impatience ses prévisions, confie une autre habitante de la commune : l’année dernière, il y a une collègue qui a vraiment changé ses vacances parce que c'était mieux en juillet qu'en août". Les prévisions de Rémy sont suivies un peu partout en France, avec parfois des retours des amateurs. "Ils me disent plutôt quand j'ai tort que quand j'ai raison, mais bon, c'est le jeu", sourit-il.

Quelles prévisions pour cette année ? Pour lui, 2023 sera majoritairement sèche. Rendez-vous en janvier 2024 pour le vérifier.


TF1 | Reportage Philippe Vogel, Eric Schings

Tout
TF1 Info