Dans le département du Bas-Rhin, les cours d'eau retrouvent peu à peu leur lit et les habitants leur liberté.
Certains étaient bloqués chez eux depuis vendredi, privés de gaz et d'électricité.
Le 20H de TF1 s'est rendu dans le village d'Herbitzheim, où les opérations de nettoyage commencent.

Depuis trois jours, un quartier d'Herbitzheim (Bas-Rhin) s'est transformé en cité lacustre. Trois jours durant lesquels 70 familles ont vécu coupées du monde. Leur quotidien a été rythmé par le passage des bateaux des pompiers. Dimanche matin, la décrue leur permet de pratiquer les premières reconnaissances à pied. 

Les sinistrés ont enfin pu redescendre au rez-de-chaussée, après un weekend de cauchemar. Ils ont beau habiter ici depuis plusieurs années, tous ont été surpris par la soudaineté de la crue. Sur l'autre rive, ou plutôt de l'autre côté de la rue, on s'active déjà. Il faut maintenant tout vider, tout nettoyer, et le gros du travail commence.

Sarralbe, sauvée par ses digues

À quelques kilomètres, seulement, Sarralbe a évité cette catastrophe grâce à un dispositif qui semble avoir fonctionné. Il s'agit des digues métalliques qui ceinturent la rivière. De plus, pour protéger cette ville située sur un confluent, un système de vannes permet d'empêcher les rivières en crue d'envahir les canalisations de la commune. On a donc fermé les vannes, et on pompe uniquement les eaux fluviales pour les renvoyer directement dans la rivière.

Ce week-end, le Bas-Rhin et la Moselle ont vécu des crues exceptionnelles, qui ont affecté les habitants et les cultures. On ne déplore heureusement aucune victime.


La rédaction de TF1info | Reportage : Jacques Rieg Boivin, Laurence Claudepierre, Elsa Assalit

Tout
TF1 Info