VIDÉO - À sec comme en plein été : la galère de villages pour se ravitailler

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 Emma Vinzent, Patrick Delannes
Publié le 14 février 2023 à 14h39

Source : JT 13h Semaine

Quatre départements sont en alerte sécheresse ce mardi 14 février.
Une situation exceptionnelle en plein hiver.
Des villages comme Arlanc (Puy-de-Dôme) doivent être ravitaillés par camion-citerne comme en plein été.

Après huit jours de calvaire, la mairie a beau lui assurer que l'eau ne sera plus coupée, Marie-Clémence ne peut s'empêcher de faire des réserves : "L'eau est très précieuse, on s'en rend compte". La semaine dernière, la centaine d'habitants du village d'Arlanc, dans le Puy-de-Dôme, se sont en effet retrouvés sans eau potable. Un mince filet d'eau coule pendant la nuit, mais plus rien pendant la journée. "Je me levais à 5 heures du matin et je récupérais l'eau dans des bassines, pour les WC. On ne prenait pas de douche. Nous n'avons pas été avertis, j'ai été surprise", raconte Marie-Clémence.

Les habitants doivent limiter leur consommation en évitant par exemple de laver leur voiture. La situation dure depuis cinq mois à Arlanc. À cause de la sécheresse, les sources de la commune se sont taries. Le maire fait donc venir de l'eau des communes alentours. Un camion-citerne fait l'aller-retour cinq fois par jour. Une logistique qui demande une vigilance de chaque instant pour éviter que le niveau ne tombe trop bas, comme la semaine dernière. 

Les 12.000 mètres-cubes quotidiens viennent de villages qui sont excédentaires en eau. Mais le maire d'Arlanc craint que cette solidarité ne résiste pas à l'été : "Quand chaque structure commence à manquer, les robinets se ferment." Pour faciliter le partage, la gestion de l'eau sera confiée aux communautés de communes dans trois ans.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 Emma Vinzent, Patrick Delannes

Tout
TF1 Info