VIDÉO - Torrent de boue et routes emportées : la tempête Aline fait de gros dégâts à Saint-Martin-Vésubie

par La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Jeanne Quancard, Baptiste Sisco
Publié le 20 octobre 2023 à 13h35

Source : TF1 Info

Les Alpes-Maritimes sont une nouvelle fois frappées par les intempéries.
Une angoisse pour les habitants de la commune de Saint-Martin-Vésubie, violemment touchée il y a trois ans par la tempête Alex.
Ils doivent faire face à de nouveaux dégâts, comme l'a constaté l'équipe de TF1 qui s'est rendue sur place ce vendredi matin.

Inquiet, cet habitant de Saint-Martin-Vésubie nous montre un chemin en terre qui s'effondre à certains endroits. "L'eau est trop forte, elle arrache tout, la terre, les arbres vont partir. Tout ce qui a été construit en dur va rester, mais le reste partira", se désole-t-il. 

Dans ce village des Alpes-Maritimes, les pompiers sont en alerte. La zone est risquée. Au loin, un habitant s'approche dangereusement de la rivière déchaînée. En quelques heures, le niveau de la Vésubie est passé de 1 à 4 mètres. Un pont provisoire mis en place après la tempête Alex a été submergé. Un peu plus haut, le secteur est inaccessible. Un habitant bloqué chez lui nous envoie une vidéo : le torrent est trop fort, la route s'effondre. Quelques minutes plus tard, un des deux bus que l'ont voit sur les images sera emporté par les flots.

Dans le village plus bas, à Roquebillière, les mauvais souvenirs remontent aussi quand les habitants scrutent la rivière.  "Elle est quasiment comme à l'époque de la tempête Alex, estime un homme. Elle a dû baisser déjà d'ailleurs, elle était plus grosse ce matin". "On se dit qu'on ne sait pas trop ce qui peut se passer. Il y a toujours une angoisse", confie de son côté une femme avec ses enfants, les établissements scolaires des Alpes-Maritimes ayant été fermés pour la journée.  

La Vésubie a toutefois atteint son pic et l'heure est désormais à la décrue. Sur les routes, des arbres ont cédé face à la puissance des rafales de vent. Un postier se retrouve bloqué avec son véhicule face à l'un d'eux. "Il est énorme. Ça va prendre un petit moment pour le dégager", dit-il. Dans ce village et aux alentours, la plupart des habitants évacués ont commencé à regagner leur domicile. 


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Jeanne Quancard, Baptiste Sisco

Tout
TF1 Info