Dans le Pas-de-Calais, la tempête Gérard a été accompagnée de pluies torrentielles pendant plusieurs jours.
En début de semaine, deux cours d'eau sont sortis de leurs lits.
Une situation qui n'est pas inédite et qui exaspère les habitants de plusieurs communes du département.

L'eau est montée à plus de dix centimètres dans cette maison. Elle est occupée par une femme de 80 ans, qui a été évacuée. Ce sont ses voisins qui sont venus pour tout nettoyer et l'aider. C'est la dixième fois que ça arrive ici. La commune de Hames-Boucres, dans le Pas-de-Calais, est un petit village situé en bas d'une vallée et régulièrement inondé.

"Il faut passer à la vitesse supérieure"

La commune a déjà réalisé de nombreux travaux d'entretien de fossés et d'assainissement, mais il est tombé en une semaine l'équivalent d'un mois de précipitations. Alors le maire fait appel à toutes les communes aux alentours. "Aujourd'hui, il faut passer à la vitesse supérieure. La commune à elle seule ne peut pas s'en sortir. Alors, je pense que le phénomène est plus en amont. Est-ce qu'on fait des bassins ? Est-ce qu'il y a des nouvelles techniques ? Est-ce qu'il va falloir sensibiliser la population et les partenaires économiques ?", explique-t-il.

Un peu plus loin, un cours d'eau est également sortie de son lit hier. C'est la troisième fois en quinze jours. Heureusement, Sabrina a fait surélever sa maison après avoir tout perdu en 2009 et en 2011. Plusieurs dizaines de milliers d'euros ont été nécessaires à ces travaux. Des travaux que les habitants de ces zones devraient tous envisager, car les précipitations ici sont de plus en plus importantes, en fréquence et en intensité.


La rédaction de TF1info Reportage vidéo Marion Fiat, Bora Agirbas

Tout
TF1 Info