En lien avec une dépression atmosphérique au-dessus de l'Adriatique, la Croatie et la Slovénie subissent des pluies diluviennes et des inondations.
Des intempéries qui ont provoqué la mort d'au moins quatre personnes et causé d'importants dégâts.
En Allemagne, la ville de Reutlingen a quant à elle été touchée par un impressionnant orage de grêle.

Inondations dramatiques en Europe centrale. Depuis le 3 août dernier, plusieurs pays sont frappés par de fortes précipitations comme la Slovénie, la Croatie, l'Autriche et une partie de l'Allemagne. En Slovénie, les corps de trois personnes ont été retrouvés, vendredi 4 août. En Autriche, plusieurs villes du sud du pays ont été inondées et une personne est morte lors d'un accident de la route. L'extrême sud de l'Allemagne a été touché par de violentes chutes de grêle, vendredi soir.

"Trois personnes sont mortes au cours des dernières 24 heures dans des incidents liés aux conditions météorologiques", a déclaré à l'AFP la porte-parole de la police slovène, Maja Adlesic. Deux touristes néerlandais ont été retrouvés sans vie dans une région montagneuse touchée par la tempête et le corps d'une Slovène a été retrouvé dans une zone inondée, a-t-elle ajouté, sans donner plus de détails. Une enquête a été ouverte sur les circonstances de leur décès. 

L'armée appelée en renfort

Au plus fort des intempéries, les autorités avaient émis une alerte rouge, la plus élevée, en raison des fortes pluies. Samedi, à la mi-journée, le niveau de danger était de 2 sur 4.

L'armée a rejoint les équipes de secours et les pompiers pour aider les habitants dans les zones les plus touchées. L'autoroute reliant Ljubljana, la capitale, au nord du pays a dû être fermée en raison du débordement des rivières, qui a détruit des ponts et plusieurs maisons, selon le site d'information slovène N1 Info. L'électricité a été coupée dans quelque 16.000 foyers.

Les images des inondations en SlovénieSource : TF1 Info

Des chasse-neiges... en plein été

En Allemagne, les habitants de la ville de Reutlingen - qui compte plus de 110.000 habitants - ont été surpris ce vendredi par une "tempête de grêle" accompagnée de fortes pluies. Sur les images diffusées par la municipalité, on peut apercevoir une épaisse couche de glace sur la chaussée. Des chasse-neiges ont même dû être utilisés pour déblayer la ville. L'Echaz, une rivière qui passe dans la ville, a vu son niveau monter de "1,50 m en cinq minutes", a rapporté la mairie. 

Le sud de l'Autriche voisine subit également des inondations et les autorités ont appelé les habitants des zones touchées à éviter les déplacements.  215 pompiers ont été mobilisés sur environ 1.400 interventions, depuis jeudi, selon le Klein Zeitung. Samedi, selon les autorités locales, les mesures de protection contre les inondations tenaient encore. Des liaisons ferroviaires ont, par ailleurs, été suspendues jusqu'à lundi. 

Dans la ville de Reichenfels (sud du pays), un jeune homme de 18 ans est mort après un accident. Après une sortie de route, son véhicule a terminé sa course dans une rivière, d'après le rapport de police cité par le journal régional.

"La situation est grave" en Croatie

La dépression atmosphérique située au-dessus de la mer Adriatique n'a pas épargné la Croatie. La Save, un affluent du Danube, est sortie de son lit à plusieurs endroits. La capitale, Zagreb, est notamment concernée. L'état d'urgence a même été décrété dans une localité du nord du pays. 

"La situation est grave", a reconnu le ministre croate de l'Intérieur samedi. "Comme annoncé, le niveau de l'eau monte, mais pas au point d'être l'un des pires scénarios que nous ayons reçus sur la base des calculs de nos collègues slovènes", a-t-il indiqué aux journalistes. En tout, ce sont 6000 impacts de foudre qui ont été recensés pour le seul après-midi de vendredi.

 

Enfin, en Italie, si une douzaine de régions ont été placées en alerte vendredi, aucun dégât majeur n'a été recensé.


Benoît LEROY

Tout
TF1 Info