"C’est toujours ça de pris" : Evelyne Dhéliat fait le bilan des précipitations en mars

par V. F
Publié le 16 mars 2023 à 11h16, mis à jour le 16 mars 2023 à 11h24

Source : TF1 Info

La situation s'améliore-t-elle sur le front de la sécheresse ?
Evelyne Dhéliat, qui met régulièrement en lumière les événements climatiques extrêmes dans ses bulletins, revient sur le bilan des précipitations en mars établi par Météo-France.

Après une sécheresse exceptionnelle l'an dernier et une longue période sans pluie en février, les précipitations qui se sont produites depuis le début du mois de mars ont-elles permis de changer la donne sur l'état des sols ? Dans le cadre de sa pastille "Notre Planète" qui conclut régulièrement son bulletin précédant le JT de 20H, Evelyne Dhéliat a dressé ce mercredi 15 mars un bilan - à retrouver à la fin de la vidéo en tête de cet article - en s'appuyant sur les dernières données de Météo-France. 

"La situation est très disparate d'une région à l'autre", souligne-t-elle. En effet, au début de la semaine, les sols étaient toujours plus secs que la normale sur les régions allant des Pyrénées au Grand-Est, voire exceptionnellement secs autour de la Méditerranée. "Les Pyrénées souffrent d'une sècheresse inédite : 64% de déficit de pluie pour Perpignan. À Colmar aussi, 18% de déficit de pluie. En revanche, si à Marseille le déficit est de 30%, du côté de Montélimar, on a un excédent de pluviométrie de 14%, et c'est toujours ça de pris", détaille la cheffe du service météo de TF1. 

La moitié nord plus arrosée

De façon plus générale, "entre le 1er et le 12 mars, il est tombé en moyenne sur la France 42 mm, soit 63 % du cumul mensuel normal d’un mois de mars. Mais sur la semaine du 6 au 12 mars, les précipitations ont principalement concerné la moitié Nord, avec des cumuls compris entre 30 et 50 mm, et jusqu’à 75 mm sur les départements côtiers. Sur la moitié Sud, les précipitations ont atteint entre 75 et 150 mm sur le nord de Nouvelle-Aquitaine et Occitanie. Sur le pourtour méditerranéen ainsi que la Corse, les précipitations ont été très faibles avec moins de 10 mm", indique de son côté Météo-France.

Une bonne nouvelle malgré tout puisque "les précipitations de mars ont permis de considérablement ré-humidifier les sols. En moyenne sur la France, les sols sont dans une situation normale pour la saison", conclut l'institut météorologique.


V. F

Tout
TF1 Info