Vague de chaleur : la France face à une canicule précoce en 2022

"Il faut prendre sur soi et boire beaucoup" : ces travailleurs en première ligne du pic de chaleur

TF1 | Reportage Gaëlle Charnay, D. Paturel
Publié le 18 mai 2022 à 15h30, mis à jour le 18 mai 2022 à 15h39
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Si les fortes chaleurs sont pénibles pour tout le monde, certains professionnels sont particulièrement exposés.
Reportage à Montélimar (Drôme), où les prévisions météo annonçaient 34°C ce mercredi.

Vous suffoquez chez vous ou au bureau ? Ayez donc une pensée pour, Yvan et Charles, qui travaillent dans la chaleur du bitume. Leurs munitions comme pour une canicule : "Six à huit bouteilles d'eau en une journée". Ce mercredi, Météo-France annonce 34 degrés à Montélimar (Drôme).

Mais la température grimpe bien plus vite derrière la friteuse de Lili, ou devant le four à broche de Michael. "Il commence à faire chaud là, on essaie de s’adapter, on met des ventilos. Et on espère passer un été pas trop chaud quand même", confie celui-ci.

Sous le capot des voitures, ça chauffe aussi. "Quand les moteurs sont chauds, et qu'il fait 35°C dehors, on prend 5 ou 10°C de plus. Il faut avoir un peu l'habitude", sourit ce mécanicien.

Marie-Laure aussi tâche de garde le sourire derrière son fer à repasser. Il fait 30 degrés dans son pressing : "On ouvre, on aère au maximum. Mais on n'a pas d'autre choix que de travailler, alors il faut prendre sur soi, boire beaucoup, et s'habiller léger..."

 S’habiller léger et s’armer d’une casquette comme Jhoan, dont la mission de fleurir la ville n’attend pas. "On essaie de trouver des coins à l’ombre au début pour être un peu plus au frais. Mais il y a des endroits en plein cagnard, là on souffre un peu plus ", confie-t-il. Alors courage à vous et espérons que cela ne dure que quelques jours.


TF1 | Reportage Gaëlle Charnay, D. Paturel

Tout
TF1 Info