Orages violents : après la grêle, les dégâts à réparer

Violents orages en France : des milliers de foyers toujours privés d'électricité

La rédaction de TF1 info
Publié le 5 juin 2022 à 20h29, mis à jour le 6 juin 2022 à 16h22
JT Perso

Source : JT 13h WE

Encore 7.000 foyers, sur les près de 20.000 touchés, restaient privés d'électricité dimanche en fin d'après-midi.
La France a été touchée par un violent épisode orageux.
Une personne est morte et plusieurs ont été blessées.

La situation revient peu à peu à la normale après le chaos vécu, samedi soir, par des milliers de Français. Dimanche soir, encore 7.000 foyers, sur les près de 20.000 touchés, restaient toutefois privés d'électricité, au lendemain des violents orages qui ont traversé la France, faisant un mort et quinze blessés et causant d'importants dégâts agricoles.

Enedis prévoyait un retour à la normale dans la soirée pour les habitations encore sans électricité. Au niveau humain, ce phénomène météorologique inhabituel a fait "15 blessés dont deux graves et une personne décédée à Rouen", "emportée par une coulée de boue" et noyée après avoir été coincée sous une voiture à Rouen, selon le bilan dressé dans la matinée devant la presse par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Première en 20 ans

Parmi les deux blessés graves figure un jeune garçon de 13 ans, en Indre-et-Loire, "dans un état critique", a détaillé Gérald Darmanin. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime aurait "a priori" traversé la route en dehors d'un passage protégé et été renversée par un automobiliste qui ne l'a pas vu en raison des fortes pluies, a expliqué à l'AFP le procureur de Tours Grégoire Dulin.

Au total, les 2.400 sapeurs-pompiers engagés ont réalisé 3.500 interventions et 50.000 impacts d'éclairs ont été recensés, a ajouté le ministre, soulignant qu'il s'agissait de "la première fois depuis vingt ans" qu'une partie aussi vaste du territoire était traversée simultanément par des orages, avec 65 départements touchés.

Lire aussi

Dimanche, Gérald Darmanin a annoncé qu'il proposerait "en fin de semaine" de décréter "l'état de catastrophe naturelle" afin de "permettre aux personnes de déclencher leurs assurances". De fait, les éclairs ont illuminé le ciel aussi bien en Bretagne qu'en Centre-Val de Loire, Normandie ou Ile-de-France. Des photographes amateurs ont posté sur les réseaux des images du sommet de la Tour Eiffel frappée par la foudre.


La rédaction de TF1 info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info