Alimentation, faites-vous du bien

Alimentation : pourquoi faut-il mettre un maximum de couleurs dans son assiette ?

par Florine CAUCHIE pour TF1 INFO
Publié le 17 août 2023 à 7h14
JT Perso
Comment désactiver votre Adblocker
  • Cliquez sur l'icône de votre Adblocker installé dans votre navigateur. En général elle se trouve dans le coin supérieur droit de votre écran. Si vous utilisez plusieurs adblockers, veillez à bien tous les désactiver pour pouvoir accéder à votre vidéo.
  • Suivez les instructions indiquées par votre Adblocker pour le désactiver. Vous devrez peut-être sélectionner une option dans un menu ou cliquer sur plusieurs boutons.
  • Lorsque votre Adblocker est désactivé, actualisez votre page web.
  • Remarque : Si vous utilisez le navigateur Firefox, assurez-vous de ne pas être en navigation privée.
adblock icone
Un bloqueur de publicité empêche la lecture.
Veuillez le désactiver et réactualiser la page pour démarrer la vidéo.

Source : JT 20h WE

La couleur des légumes est due aux différents nutriments qu’ils contiennent.
La plupart servent à protéger des maladies cardiovasculaires.
La cuisson est importante pour conserver les bienfaits des aliments.

La couleur de nos légumes est très importante. En plus d’embellir l’allure de nos assiettes, les couleurs des aliments sont la traduction de la présence de pigments qui se développent tout au long de la maturation. Et, ils ont un réel impact sur notre santé ! 

Lire aussi

Du vert, du bleu, du orange et du blanc dans l’assiette

Il existe plusieurs grandes familles de pigments végétaux. Les “chlorophylles” donnent une couleur verte aux légumes, on en trouve dans les épinards, les courgettes, la laitue, le chou vert ou les herbes aromatiques. Ils ont un impact sur la santé cardiovasculaire, mais également sur la vision, notamment nocturne, et la prévention de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). 

Les “caroténoïdes” rendent les aliments orangés : poivrons, carottes, potirons, citron, tomates… Ces aliments sont des antioxydants et préviennent les maladies cardiovasculaires. Ils sont par ailleurs un bon moyen de stimuler ses défenses immunitaires. 

Les “polyphénols” donnent une couleur bleue ou violette aux légumes : on en retrouve dans les aubergines, les raisins, les mûres, etc. Cette catégorie d’aliments a des vertus pour la tension artérielle, les sphères hépatiques et cérébrales.

Les légumes “blancs” possèdent un caractère antioxydant, anti-inflammatoire et servent à prévenir les maladies cardiovasculaires, les cancers et stimulent le système immunitaire. Il s’agit de l’ail, des champignons, du gingembre, des pommes de terre, du navet… 

Bien cuire les légumes

D’après Nicolas Aubineau, diététicien nutritionniste, ces légumes doivent être présents tous les jours, “à raison de 300-400 g de légumes frais, deux à trois fruits frais”. Il est conseillé de varier les fruits et légumes, en respectant la saisonnalité. Le spécialiste conseille de privilégier les cuissons douces, à la vapeur, pour conserver les nutriments des différents légumes. Autre astuce : évitez de les noyer dans l’eau ou de trop les cuire. Le mieux est de les consommer cru, si l’aliment s’y prête, pour garder tous les nutriments. 


Florine CAUCHIE pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info