Un sourire à croquer : l'immense succès de l'indémodable Choco BN

par La rédaction de TF1info | Reportage Manon Monnier, Sébastien Guerche, Renan Hellec
Publié le 15 février 2024 à 16h52

Source : JT 13h Semaine

Leurs sourires se vendent dans le monde entier.
Ces célèbres petits biscuits sont une fierté française qui vient de Nantes (Loire-Atlantique).
Voici les secrets d'un succès.

On les achète et on les mange parfois aussi vite. Mais derrière ces biscuits fourrés, il se cache des histoires et des souvenirs.

Des biscuits de Nantes célèbres dans le monde entier

Nantes est la capitale des biscuits souriants, où on en fabrique depuis plus de 100 ans. Pierrick Guélard fait presque partie des murs de la BN, la Biscuiterie nantaise. Il y travaille depuis 37 ans. "Les biscuits sont formés à partir d'un cylindre, et rentrent dans le four", explique-t-il. Les biscuits fourrés sont ici une institution. En 1933, c'est le début du nappage chocolat. Le choco BN est né, il devient l'indispensable de la pause récré. Victime de son succès, il est rapidement imité.

Actuellement, l'usine fabrique neuf millions de biscuits par jour, exportés dans 20 pays. Ses principaux concurrents, Petit Prince, ou encore une autre biscuiterie nantaise, l'entreprise familiale LU, nom donné du mariage de monsieur Lefèvre et madame Utile. Son emblématique Petit Beurre a été rendu célèbre grâce à un visage, celui du petit écolier. Et ses produits dérivés traversent le monde.

La suite du reportage est à découvrir dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage Manon Monnier, Sébastien Guerche, Renan Hellec

Tout
TF1 Info