Appréciable pour le goûter comme pour le dessert, le far breton permet de se faire plaisir à moindre coût.
Pour un gâteau réussi, il faut le cuire en deux temps.
La préparation du beurre a son importance pour réaliser un far breton digne de celui d’un chef.

Qu’il soit avec ou sans pruneaux, le far breton est le dessert réconfortant par excellence. Sa texture et son goût inimitables ne cessent de séduire, de génération en génération. Pour réaliser un far breton d’exception, découvrez la recette de Caroline. 

Quels ingrédients pour notre far breton ?

200 g de farine 

140 g de sucre + 10g pour la fin

75 cl de lait frais demi-écrémé

60 g de beurre demi-sel

4 oeufs

Quelques pruneaux

En plus de ravir les papilles, ce dessert est économique puisqu’il faut compter en moyenne 60 centimes pour une part. 

Comment préparer le far breton ?

Préchauffez votre four à 200 degrés en mode chaleur tournante. Pour commencer, mélangez, dans un grand saladier, le sucre avec les quatre œufs. Incorporez ensuite progressivement la farine, de manière à obtenir une pâte bien lisse. Lorsque votre préparation forme de petites bulles d’air, c’est le signe que vous avez atteint la texture idéale. Ajoutez-y le lait au fur et à mesure et mélangez le tout pour que votre pâte soit parfaitement homogène. Versez maintenant votre appareil dans un grand plat rectangulaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez y ajouter quelques pruneaux préalablement roulés dans la farine, pour éviter qu’ils ne tombent au fond du plat. Enfournez votre far breton durant 30 minutes à 200 degrés. Une fois le temps de cuisson écoulé, laissez-le encore une demi-heure dans le four éteint. Il ne vous reste plus qu’à saupoudrer votre gâteau de sucre et à le badigeonner de beurre, avant de le déguster après avoir laissé refroidir une demi-heure. 

L’astuce de Caroline : ne pas mélanger le beurre au reste de la pâte

Si Caroline est vice-championne du monde amateur de far breton, ce n’est pas pour rien. Pour obtenir le goût et la texture parfaits pour son dessert, notre cuisinière a en effet son astuce. Quand vient le moment d’ajouter le beurre, Caroline ne l’intègre pas directement au reste de la pâte. À la place, elle dispose, dans son moule, des petits morceaux de beurre, avant de le passer au four. L’idée est d’obtenir “une petite nappe de beurre moussant”, précise-t-elle. Vous pouvez ensuite verser votre pâte directement sur le beurre fondu, avant d’enfourner le tout. Le petit plus pour un far breton de champion. 


Chloe BENOIST | Reportage TF1 : Chloé EBREL

Tout
TF1 Info