Le saviez-vous ? Il existe des fromages sans lactose

Publié le 1 mars 2024 à 9h32

Source : Bonjour !

Beaucoup de Français ne digèrent pas le lactose ou en sont allergiques.
Problème, il s’agit du principal composant du lait et des fromages.
Rassurez-vous, beaucoup d’entre eux en contiennent peu, voire pas du tout.

Selon l’Assurance maladie, de 6 à 10 % des Français souffriraient d’une allergie au lactose. Pire, 30 à 50 % d’entre nous auraient du mal à le digérer. Résultat, boire du lait de vache, de brebis ou de chèvre, manger des yaourts, du fromage blanc, des petits-suisses, de la faisselle, du beurre ou de la crème fraîche provoque des douleurs, des ballonnements, des diarrhées, voire des vomissements ou des maux de tête.

Le lactose est le principal sucre du lait d’origine animal. Pour le digérer, notre intestin produit de la lactase. Cette enzyme décompose le lactose provenant de l'alimentation en deux autres sucres (glucose et galactose) pour favoriser l’absorption par le corps. Or, si vous ne produisez pas suffisamment de lactase, impossible de digérer complètement le lactose. Résultat, il parvient dans le colon (gros intestin) où il stagne avec des bactéries. Ce processus provoque la production de gaz (hydrogène, dioxyde de carbone et méthane) dans le gros intestin et crée ces inconforts digestifs.

En cas d'intolérance, vous devez adapter la consommation de produits laitiers ou cesser d’en manger si les douleurs deviennent inconfortables. Heureusement, beaucoup de fromages ne contiennent pas ou peu de lactose.

Ode aux vieux fromages

De manière générale, gardez en tête que plus un fromage vieilli, plus la quantité de lactose diminue. Cette forme de sucre se transforme en acide lactique par les bactéries présentes dans le fromage. En cas d'intolérance faible ou modérée au lactose, préférez des fromages affinés. Ces quelques appellations ne dépassent pas le gramme de lactose pour 100 grammes de fromage.

Sur les pizzas, tartes ou dans les pâtes, vous pouvez continuer à consommer du cheddar, du Parmesan, du Gruyère ou de l’Emmental. La Tomme, l’Edam, le Gouda, la Mimolette ou le Comté n’en contiennent pas davantage. Si vous préférez les fromages de caractère, pas de panique : le Cantal, le Reblochon, le Beaufort, le Saint-Paulin, le Saint-Nectaire et même la Raclette restent de bonnes alternatives.

De leur côté, les fromages à pâte mi-dure contiennent 0,1 à 1 g de lactose seulement pour 100 g de produit. Les fromages de brebis et de chèvre (bûche, brique, fromage frais, crottin, fromage blanc) renferment également peu de lactose et demeurent bien tolérés.

À noter qu’il existe plusieurs références de fromages garantis sans lactose. 

Ces fromages à éviter absolument

Attention, certains fromages restent très riches en lactose. Ce sont principalement les fromages frais à tartiner et le fromage blanc de vache : le cottage cheese, le Saint Môret, le Philadelphia, le Kiri, le Caprice des Dieux ou le Boursin. Éliminez ceux-là de votre alimentation.


Geoffrey LOPES

Tout
TF1 Info