Pour garantir la santé et la vitalité de son corps, une pratique sportive régulière et indispensable.
Une alimentation saine et équilibrée aide à l’entretien et à la récupération physique.
La pistache permet d’apporter les bons éléments nutritifs après une séance d’entraînement intense.

C’est un mini-fruit à coques, mais il ne faut pas se fier à sa petite taille. La pistache est une véritable petite bombe énergétique qui permet d’apporter du magnésium, des vitamines B6, B1, B2, de la riboflavine et du fer. Elle s’impose d’ailleurs comme l’un des meilleurs snacks à déguster après une pratique sportive intense pour récupérer et faire le plein d’énergie.

La pistache, une source d’énergie saine

Lorsque l’on pratique une activité physique, le corps consomme énormément d’énergie et parmi les minéraux essentiels que l’on perd pendant un entraînement, notamment avec la transpiration, on trouve notamment le potassium. Or, la pistache est une très bonne source de potassium. Une portion de pistaches en contient autant qu'une demi-banane.

Ce minéral est très important, notamment pour le système nerveux et les muscles, il est impliqué dans le métabolisme des glucides et la synthèse des protéines. Aussi, pour favoriser une bonne récupération musculaire, il est conseillé de manger une portion de 28 grammes de pistaches, accompagnée d’un fruit. De ce fait, on profite d’une bonne dose de potassium, mais aussi d’une bonne source de protéines, essentielles également pour optimiser la réparation et la récupération musculaire.

La pistache, un substitut à la protéine animale

Comme le quinoa ou le soja, la consommation de pistache permet d’acquérir les protéines nécessaires à l’organisme dans le cadre d’un régime végétarien. Les protéines sont particulièrement importantes pour notre corps, car elles permettent la croissance et la réparation de l’organisme. D’ailleurs, elle constitue 15 % de la masse totale de notre corps. C’est important d’en consommer et encore plus lorsqu’on pratique une activité physique intense. En effet, les protéines favorisent la construction des muscles, mais elles participent à la création des "petites centrales électriques des cellules", à savoir les mitochondries. Il est donc important de continuer à en consommer et trouver des substituts aux protéines animales. Cela tombe bien, la petite pépite verte est considérée comme une protéine complète, au même titre que le quinoa, et possède tous les acides aminés essentiels à notre santé. 49 pistaches fournissent plus de 10 % des protéines quotidiennes, soit autant de protéines qu'un œuf ! Ce serait dommage de s’en priver.

De nombreuses marques commercialisent les pistaches américaines (Carrefour, Auchan, Vico, etc.). Certaines les proposent non salées, d’autres grillées, etc. L’origine est généralement indiquée au dos du paquet.

Comment préparer soi-même ses propres barres de céréales ?

Pour cette recette, il vous faut :

3 cuillères à soupe de graines de chia

2 verres (310g) d'avoine

1 verre (125g) de pistaches grillées et salées, 

1 verre (54g) de tomates séchées et hachées 

3/4 verre (135g) d'olives dénoyautées et hachées

1/2 sirop d'érable

1/2 huile d'olive

3 cuillères à soupe de levure alimentaire

2 cuillères à soupe d'assaisonnement italien

Sel poivre

On commence par mélanger les graines de chia dans ¾ verres d’eau et on les laisse tremper pendant une dizaine de minutes afin qu’elles gonflent. On mélange ensuite l’avoine dans un robot culinaire pendant une dizaine de secondes. Dans un bol, on mélange l’ensemble des ingrédients. On tapisse un moule avec du papier sulfurisé, on presse le mélange de manière uniforme, puis on met au four pendant 25 minutes. On retire, on laisse refroidir, il ne reste plus qu’à couper en carrés pour former les barres de céréales. 

Contenu publi-rédactionnel. La rédaction de TF1 INFO n’a pas participé à sa réalisation.


TF1 Info Supplément avec American Pistachio Growers

Tout
TF1 Info