Biscottes, pain de mie ou brioches, tout cela n'est pas forcément aussi sain que l'on pourrait le croire.
En regardant l'emballage, il y a souvent des additifs pour compenser la baisse des niveaux de sucre ou de sel.
Autre ingrédient surprenant : l'alcool, présent dans différents produits habituellement consommés au petit-déjeuner.

Un délicieux petit-déjeuner, vraiment ? Surtout un cocktail de sucre, de sel et d'additifs en tout genre. C'est ce que dénonce une association de consommateurs. Sur les emballages, il y a de belles promesses, sans sucre, sans additif, sans conservateur.

Mais pour des brioches sans additif, au dos du paquet, il y a un ingrédient, "extraits végétaux à pouvoir colorant", en clair, des additifs qui ne disent pas leur nom. Autre exemple, des galettes de maïs. Elles sont, certes, pauvres en sel, mais attention, elles sont aussi riches en sucre et en acides gras saturés, des ingrédients superflus, comme l'indique dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article, Laurent Bergeron, boulanger. Chez lui, la recette du pain de mie est plutôt simple. Alors, pourquoi les industriels utilisent-ils autant d'ingrédients ? Certains, comme le sel, permettent de faire ressortir le goût, d'autres, de colorer le produit. Et pour la conservation, il y a un ingrédient très surprenant, de l'alcool, présent dans la plupart des produits que nous avons achetés.


La rédaction de TF1 | Reportage Roxanne Sygula, Samuel Cardon

Tout
TF1 Info