Pâtes : comment réaliser la parfaite cuisson al dente ?

par Chloe BENOIST pour TF1 INFO
Publié le 9 janvier 2024 à 21h00

Source : JT 13h Semaine

Pour une cuisson al dente, il faut plonger les pâtes dans un grand volume d’eau salée.
Pensez à goûter vos pâtes avant la fin du temps de cuisson.
Ajouter de l’huile ou du beurre après avoir égoutté vos pâtes, pour éviter qu’elles collent.

Chaque Français consomme en moyenne 8 kg de pâtes par an. Qu’elles soient à la sauce tomate, au pesto, ou à la carbonara, elles n’en finissent pas de ravir les papilles. Mais les chefs italiens sont formels : pour qu’elles révèlent tout leur potentiel, il faut les cuisiner al dente. Voici quelques conseils pour réussir cette cuisson. 

Respecter la règle des 1-10-100

Pour commencer, faites bouillir un grand volume d’eau. Les Italiens aiment à dire qu’il faut que les pâtes puissent danser dans la casserole. En clair, il faut que l’aliment ait suffisamment de place. Comptez donc un litre d’eau pour 100 grammes de pâtes. Vous pouvez mettre un couvercle sur votre contenant afin que l’eau bout plus rapidement. Une fois votre eau portée à ébullition, ajoutez du gros sel. Il faut mettre dix grammes de gros sel par litre d’eau. C’est la règle des 1-10-100 : un litre d’eau, dix grammes de gros sel, 100 grammes de pâtes. Si vous n’avez pas envie de peser le sel, vous pouvez goûter l’eau une fois qu’il a été dissous. Elle doit être agréable, avec un goût comparable à celui d’un bouillon. 

Surveiller la cuisson des pâtes

Lorsque vous avez porté l’eau à ébullition et ajouté le sel, vous pouvez mettre les pâtes dans la casserole. Augmentez légèrement la puissance de votre feu une fois qu’elles sont dans l’eau, afin de ne pas perdre l’ébullition. Mélangez dans le même temps votre préparation, pour éviter que les pâtes collent. Pensez également à mettre un minuteur afin de respecter le temps de cuisson indiqué sur l’emballage. Pour des pâtes al dente, le temps de cuisson varie selon la forme et l’épaisseur du produit choisi. De même, la durée sera nettement plus courte pour des pâtes fraîches par rapport à des pâtes sèches. Pour être sûr de réussir parfaitement votre cuisson, vous pouvez égoutter une pâte une minute avant la fin du temps indiqué sur l’emballage et la couper en deux en son cœur. Si vous voyez un très léger point blanc au centre de la pâte, c’est qu’elles sont al dente. Si le point blanc est trop important, laissez-les cuire encore un petit peu. Vous pouvez retenter l’opération 30 secondes avant la fin du temps de cuisson, afin de voir si elles sont, cette fois-ci, parfaitement cuites. 

Assaisonner après la cuisson

Une fois que vos pâtes sont cuites, égouttez les à l’aide d’une passoire. Vous pouvez ensuite les remettre dans la casserole vide si vous souhaitez les mélanger à une sauce, ou les verser dans un saladier. L’essentiel est de les assaisonner avec de l’huile d’olive ou une noisette de beurre, afin d’éviter qu’elles collent. Si vous remettez les pâtes dans la casserole pour y ajouter une sauce, il est grandement conseillé de réduire au préalable d’une minute leur temps de cuisson dans l’eau. Elles finiront lorsque vous les remettrez sur le feu pour les mélanger à la sauce de votre choix. Sans cela, il est possible que vous perdiez le croquant de la cuisson al dente et que vous obteniez des pâtes fondantes. 

Pourquoi manger des pâtes al dente ?

Si les Italiens ne jurent que par les pâtes al dente, c’est parce que cette cuisson permet à l’aliment de conserver toute sa saveur. Mais, en les cuisinant ainsi, elles sont aussi plus digestes et elles permettent au corps d’assimiler plus facilement les sucres lents qu’elles contiennent. À noter également que l’indice glycémique des pâtes al dente est plus faible que lorsqu’elles sont bien cuites (40 au lieu de 55). En plus du goût, la cuisson al dente s’avère aussi meilleure pour la santé, de quoi faire plaisir aux amateurs de cuisine italienne. 


Chloe BENOIST pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info