Les épices disposent d’une date limite d’utilisation optimale.
Il est recommandé de conserver vos épices dans un contenant hermétique et opaque.
Pour une durée de vie plus longue, il est préférable d’acheter des épices fraîches.

Grâce à leurs couleurs et leurs goûts, les épices n’ont pas fini de nous séduire. Elles remplissent les cuisines, tant elles sont idéales pour relever un plat et sublimer ses saveurs. Mais, à force de les accumuler, il arrive qu’elles soient périmées bien avant que le pot ne soit terminé. Comment savoir alors si elles sont encore consommables ? On vous explique. 

La date limite d’utilisation optimale des épices

Contrairement aux autres produits comestibles, les épices ne disposent pas d’une date limite de conservation (DLC) mais d’une date limite d’utilisation optimale (DLUO). La DLUO est réservée aux produits peu périssables et peut aller généralement jusqu’à 36 mois pour les épices. Mais elle ne veut pas dire que le produit est périmé une fois la date dépassée, précise le ministère de l’Economie. Cela signifie simplement que, passé cette date, la qualité organoleptique et/ou diététique de la denrée n’est plus garantie par le fabricant. L’épice peut alors perdre de son goût, de sa couleur et voir sa texture modifiée. Sur le principe, il n’y a donc aucun risque à consommer un produit dont la DLUO est dépassée, à condition qu’il soit bien conservé. 

Comment bien conserver les épices ?

Au-delà de la date limite d’utilisation optimale, la durée de vie des épices dépend surtout du mode de conservation. En effet, plusieurs facteurs contribuent à leur faire perdre leur qualité organoleptique et leurs vertus. Parmi eux : la lumière, la chaleur, l’humidité et l’air. Certaines épices sont plus sensibles que d’autres à ces éléments, comme le curcuma, le paprika ou encore le poivre. Elles vont donc se détériorer encore plus vite à leur contact. 

C’est pourquoi il est important de soigner le mode de conservation de vos épices. L’emballage doit être parfaitement hermétique, de manière à ne pas laisser passer l’air et l’humidité. Il est aussi conseillé de choisir un contenant opaque, pour éviter que les épices ne soient pas en contact avec la lumière. Enfin, il ne faut pas placer vos emballages proche d’une source de chaleur, par exemple une fenêtre ou une plaque de cuisson. À noter également qu’une conservation hermétique et opaque va empêcher les mites de s’inviter dans vos denrées. Même si c’est décoratif, il n’est donc pas recommandé d’exposer vos épices sur les éléments de votre cuisine. 

Acheter des épices fraîches

Pour allonger encore un peu plus la durée de vie de vos épices, vous pouvez les acheter fraîches. Les épices non broyées, qu’elles soient en graines, en fleurs, ou en racines, se conservent plus longtemps. Et pour cause, le processus de séchage puis de broyage, qui permet d’obtenir une poudre d’épices, amorce le vieillissement et la dégradation du produit. De même, pour préserver les saveurs et les propriétés des épices, il est préférable de les acheter en petites quantités, pour avoir le temps de les utiliser avant que la DLUO ne soit dépassée. 


Chloe BENOIST pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info