Plats énergétiques et équilibrés : que peut-on manger à petit prix en hiver ?

par Emilie CARTIER pour TF1 INFO
Publié le 29 décembre 2023 à 13h00

Source : JT 13h WE

Selon une idée reçue, il convient de manger des plats très copieux comme la choucroute, le pot-au-feu ou la tartiflette pour se réchauffer en hiver.
Pourtant, rien ne sert de manger pour quatre puisque des plats équilibrés sont aussi énergétiques.
Et en plus, ils restent accessibles à toutes les bourses.

La fatigue, le manque de tonus ou d’entrain se font surtout sentir en hiver lorsque les journées s’avèrent plus grises et courtes. Pour retrouver de l’énergie et renforcer ses défenses immunitaires, nul besoin de médicament. Le meilleur remède consiste à soigner son alimentation. Équilibrée, elle permet de se réchauffer, mais aussi de combattre les microbes et virus saisonniers. 

Comme le rappelle le site de l’Assurance maladie, l’équilibre alimentaire repose sur "une nourriture de saison, peu riche en graisse, sel et sucre". Faire le plein de vitamines reste possible sans grever son budget courses. Vous pouvez élaborer des recettes grâce à un panier de saison abordable. 

Quels aliments de saison privilégier en hiver ?

Pendant la saison froide, mieux vaut cuisiner des aliments riches en vitamines et minéraux. Au rayon des fruits et légumes, on jette son dévolu sur les kiwis, choux, poivrons, cassis, goyaves, agrumes… Les légumineuses telles que les pois chiches et cassés, les haricots rouges ou blancs et les lentilles sont aussi les bienvenues. 

Riches en fibres, les féculents complets apportent de l’énergie sur le long terme. Dans son assiette, on invite volontiers le riz complet ou semi-complet, les pommes de terre ou les patates douces. En revanche, on évite les féculents blancs et raffinés. Comme le rappelle Santé publique France sur son site Manger bouger, ils sont plus pauvres en fibres, en minéraux et en vitamines. 

Chou rouge, pâtes au blé complet et œuf au plat

Vous n’avez pas besoin d’être un cordon-bleu pour préparer des repas équilibrés. Des assiettes toutes simples se révèlent très bonnes pour la santé en plus d’être économiques. Coupé en fines lamelles, un chou rouge peut être servi en salade avec des pâtes au blé complet et un œuf au plat. 

Réputé pour contenir de puissants antioxydants et de la vitamine C, le chou rouge représente un précieux allié pour booster son système immunitaire. De son côté, l’œuf (de préférence bio) apporte des protéines de qualité, des vitamines B, des minéraux et des caroténoïdes qui possèdent un pouvoir antioxydant. Pour relever le plat, on utilise une sauce soja allégée en sel – beaucoup plus saine que le bouillon en cube. 

Un risotto aux légumes pour le déjeuner ou le dîner

Facile à cuisiner et peu onéreux, le risotto aux brocolis assaisonné d’une sauce soja reste une valeur sûre. On choisit le riz complet. Source de glucides, il apporte de l’énergie à l’organisme. Reconnu pour lutter contre les problèmes de transit, le brocoli contient beaucoup de fibres, mais aussi des antioxydants. Il s’agit d’un légume de choix pour se débarrasser de la fatigue hivernale. 

Pour ceux qui n’aiment pas spécialement le brocoli, le risotto peut s’accompagner de n’importe quel légume. On peut le déguster avec des champignons, du chou ou de la courge. Mieux vaut toutefois privilégier cette dernière option. En plus d’être riche en fibres, elle stimule le système immunitaire. 


Emilie CARTIER pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info