Risque d'infarctus : les six meilleurs aliments pour diminuer les risques

par Marjorie RAYNAUD pour TF1 INFO
Publié le 13 janvier 2024 à 21h00

Source : Sujet TF1 Info

En France, on recense 100 000 infarctus du myocarde par an dont 12 000 décès.
Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes en France.
Un régime alimentaire sain et équilibré réduit les facteurs de risques cardiovasculaires.

Malaise, essoufflement soudain, nausées, douleurs dans la poitrine, fatigue inexpliquée… Plusieurs signes peuvent prévenir une crise cardiaque. L'infarctus du myocarde se traduit par la destruction d'une zone plus ou moins étendue du muscle cardiaque. 100 000 nouveaux cas sont recensés chaque année. Le nombre de décès s’élève quant à lui à 12 000. En France, il s’agit de la première cause de mortalité chez les femmes. Une équipe de chercheurs canadiens a pourtant décelé quelles catégories d’aliments pouvaient diminuer les risques de souffrir d’une maladie cardiovasculaire.

Les fruits frais, légumes et légumineuses diminuent le risque d’infarctus

Les chercheurs de l’étude, dont les résultats ont été publiés dans European Heart Journal en 2023, ont analysé le comportement alimentaire, le mode de vie et l’état de santé de 147 642 personnes, durant neuf à dix ans. Et les résultats sont unanimes : les patients qui mangeaient de façon équilibrée avaient un risque de décès inférieur de 30 %. Le risque de faire un AVC était inférieur de 19 % et le chiffre passe à 18 % pour les maladies cardiovasculaires. Un régime méditerranéen est considéré comme sain puisqu’il recommande de manger des fruits et légumes tous les jours. Les fruits frais diminuent le risque de maladies cardiovasculaires de 40 %, et pourraient éviter 16 % des décès dus à ces pathologies. Quant aux légumes, ils ont tous leurs bienfaits : les légumes verts à feuille comme les épinards ou les choux apportent au corps la dose nécessaire de fibres, vitamines, minéraux et vitamines K. Riche en lycopène, cet antioxydant que l’on retrouve dans la tomate, protège quant à lui le cœur contre la formation de caillots sanguins. Il prévient également l'athérosclérose. 

Enfin, si elles souvent boudées des cuisines, les légumineuses sont pourtant les alternatives parfaites aux pâtes et au riz puisqu’elles apportent des protéines végétales, des glucides à index glycémique bas et des vitamines du groupe B. Voilà une bonne raison de faire le plein de pois cassés, lentilles, haricots blancs et rouges et autres légumineuses dans son placard !

Des noix, du poisson et des produits laitiers entiers, sans beurre ni crème fouettée en grande quantité

Les résultats de l’étude relatent également que la priorité devrait être d'augmenter les aliments protecteurs tels que les noix et les amandes (souvent évitées car trop énergétiques), le poisson et les produits laitiers, résume le Dr canadien Andrew Mente du Population Health Research Institute. Le spécialiste de santé insiste sur la consommation régulière de ces aliments : il est recommandé de manger sept portions de noix par semaine, deux à trois fois du poisson, et quatorze fois des produits laitiers. Les yaourts au lait entier ne seraient pas à bouder, car bien qu’ils soient plus gras, ils seront mieux assimilés par l’organisme que des produits bourrés de sucre. Quant au fromage, il est préconisé d'en consommer, mais sans en abuser. Si l’on regarde bien, les aliments recommandés pour diminuer les risques de souffrir de maladies cardiovasculaires sont ceux que nous offre la nature. Vous l’avez compris, pour préserver votre santé, votre liste de courses doit ainsi comporter davantage de produits bruts et non transformés !


Marjorie RAYNAUD pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info