Oublié pendant des années au profit de son concurrent chinois, c'est le retour du cornichon français.
Sa production avait disparu de nos champs dans les années 90, et c'est toute une filière qui est relancée.

Savez-vous d'où viennent les cornichons que vous consommez ? Pour information : 80% sont cultivés en Inde et 18% en Europe de l'Est. Le cornichon français a donc une place à reconquérir. Un défi auquel participe un agriculteur du Loir-et-Cher. Pour compléter la saison des fraises, Stéphane Hermelin cultive trois hectares de cornichons. La récolte se fait à la main, avec une vingtaine de saisonniers. Les cultiver en Inde coûte pourtant six fois moins cher. 

Conditionnement dès le lendemain de la récolte

Deux agriculteurs travaillaient avec eux en 2016, ils sont 26 aujourd'hui. La récolte ne fera que 30 km, pour passer des champs à la conserverie. À Montrichard (Loir-et-Cher), le conditionnement se fait le lendemain de la cueillette. Les cornichons sont lavés, mis en pot avec du vinaigre et de l'estragon. L'usine emploie dix salariés, un outil précieux pour relancer toute une filière localement.

Les 800 tonnes permettront de produire deux millions de pots pour un prix de deux à quatre euros. Un tarif accessible pour garantir le succès de ce cornichon made in France.


La rédaction de TF1info | Reportage Cécile Madronet, Charlotte Sébire

Tout
TF1 Info