Des recettes phare de notre gastronomie française sont mises à rude épreuve par les Américains.
C'est le cas de nos baguettes, pourtant inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis novembre 2022.
Mais nos croissants, crêpes et soupes à l'oignon ne sont pas épargnés...

Les réseaux sociaux regorgent de recettes de cuisiniers américains qui détournent notre gastronomie. Pourquoi les Américains nous font-ils cela ? Pour le savoir, nous sommes allés trouver refuge dans une enclave française à Washington. Une cuisine où l'on respecte le bœuf bourguignon.

Des amateurs d'une cuisine pratique

Samuel Ziar est un restaurateur français vivant aux États-Unis depuis une vingtaine d'années. En lui montrant en vidéo quelques recettes de plats français américanisés, sa réaction ne se fait pas attendre. "Waouh, c'est grossier. Non... Non... C'est dégueulasse ! Vous allez couper l'appétit", sourit-il. Pour lui, cependant, tout n'est pas à jeter, comme cette idée d'une soupe à l'oignon transformée en apéritif, qu'il compte lui-même essayer. "Ils adorent les trucs remplis avec des sauces, des trucs comme ça, c'est pour ça qu'ils prennent du ketchup, de la mayonnaise... Les Américains, en réalité, ils sont très forts pour rendre les choses pratiques. Ce n'est pas toujours bon, mais c'est pratique", explique le chef.

À Brooklyn se situe la pâtisserie à l'origine de la dernière invention qui fait fureur sur les réseaux sociaux : le croissant-céréale. Vous ne rêvez pas : le créateur de cette invention est Français. C'est sa femme, Américaine, qui lui a suggéré de miniaturiser ses croissants. Et même à 50 dollars la boîte, ils s'arrachent désormais comme des petits pains. D'ailleurs ce matin, il est en rupture de stock.


La rédaction de TF1info | Reportage Antoine de Précigout, Matthieu Derrien, Alix Ponsar

Tout
TF1 Info