Halles gourmandes : à la conquête des centres-villes

Publié le 23 octobre 2022 à 20h33, mis à jour le 23 octobre 2022 à 22h38

Source : JT 20h WE

Un phénomène qui va révolutionner nos déjeuners : les Halles gourmandes. Elles proposent un modèle mixte entre le marché et le restaurant. Le principe est simple, des tables communes au milieu, des stands tout autour et chacun achète ce qui lui plaît.

Des temples dédiés aux produits de terroirs, qui ravivent la nostalgie et fleurissent un peu partout en France. Les Halles gourmandes, on y vient pour faire ses courses. Mais aussi pour prendre un verre et manger sur place. Bordeaux, Saint-Étienne, Toulon, Limoges, elles redeviennent tendances et attirent de nouveaux publics.

Après trois années de travaux, en région de Parisienne, dans cette Halles Eiffel, un témoin du passé industriel des lieux, va prochainement ouvrir un gigantesque marché. Maxence est boucher et en plus de son activité traditionnelle, il fera de la restauration sur place. Transformation de produits de qualité, service nouveau pour la vingtaine de commerçants prochainement installés. L'investissement est conséquent, 100 000 euros l'emplacement sans compter le loyer.

La petite originalité des lieux, la Halle se situe en plein cœur d'un quartier de bureau. C'est un nouveau défi pour ces entrepreneurs. Ils réhabilitent depuis quelques années ces marchés de nouveau genre, dans tout le pays. Mais certains vous diront que cela n'a rien de nouveau. À Sète, en Hérault, la Halle est une institution. En moins de dix ans, le nombre des Halles gourmandes en France a été multiplié par dix.

TF1 | Reportage M. Chantrait, J. P. Héquette, F. Der Stepanian


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info