Un commerçant doit-il afficher la provenance de ses produits de bouche ? Le 20H vous répond

Publié le 15 décembre 2022 à 18h49, mis à jour le 16 décembre 2022 à 9h35

Source : JT 20h Semaine

Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond".
Au menu cette fois-ci, une question sur l'affichage de l'origine des produits alimentaires.
Garance Pardigon y répond sur le plateau de Gilles Bouleau.

Je voudrais connaître la provenance de la volaille ou du saumon de mon réveillon de Noël. Les commerçants ont-ils l'obligation de l'afficher sur les étals ? 

  

Oui, cette obligation concerne tous les produits alimentaires non-emballés, c’est-à-dire les produits frais. C’est une réglementation européenne qui date de 2013. Pour le poisson, par exemple, vous devez savoir d’un seul coup d’œil la zone et le mode de pêche. "C’est un minimum. Les indications 'élevage' ou 'sauvage' ne sont pas suffisantes", nous précise-t-on à l’Union Nationale de la Poissonnerie Française

Même chose pour la viande, avec le pays d’élevage et d’abattage. Jusqu’en 2015, seule la viande bovine crue était concernée par cette obligation d’étiquetage. Désormais, tous les types de viandes vendus en boucheries doivent être étiquetés, rappelle le site du ministère de l'Économie

Posez vos questions

Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à l'adresse suivante : le20Hvousrepond@tf1.fr. Ou encore désormais en vidéo en vous rendant sur notre page dédiée.

Nouveauté, pendant cette rubrique du 20H, vous verrez apparaître un QR Code en bas de l'écran : vous pourrez alors le flasher et accéder directement depuis votre téléphone portable ou tablette à un article enrichi.


Garance PARDIGON

Tout
TF1 Info