Au cœur des régions

Barbecue : les 5 conseils du champion de France

La rédaction de TF1info | Reportage Gaëlle Charnay, Julien Chaize, David Paturel
Publié le 6 juillet 2022 à 18h24
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'été est là, les vacances approchent : la saison des barbecues est officiellement ouverte.
Attention, s'il semble très accessible, l'art est difficile et demande de la maîtrise.
Le 13H de TF1 a demandé ses secrets de cuisson à un expert de la discipline, le champion de France de barbecue Romain Gibert.

Vous brûlez d'envie de devenir les rois du barbecue cet été : sur le site spécialisé de Marmiton, les recherches pour ce type de cuisson ont augmenté de 64% la semaine dernière. Mais l'art du barbecue a ses secrets, qui ne s'improvisent pas. Dans la vidéo en tête de cet article, TF1 allume le feu avec un champion de France de la discipline, Romain Gibert, qui nous livre cinq conseils fondamentaux pour réussir son barbecue. 

Conseil n°1 : le choix de la viande

Pour Romain Gibert, il faut acheter une viande de qualité, en misant sur des morceaux de bonne taille. À la boucherie, pour le barbecue qu'il va concocter pour nous, il opte pour d'imposantes côtes à l'ancienne. "Si j'ai un conseil", explique le champion de France, "c'est vraiment de ne pas rester sur des morceaux trop fins, sinon on va manger (...) un morceau de semelle".

Conseil n°2 : une cuisson au charbon de bois

Pour une côte de bœuf et des merguez de compétition, le champion de France recommande une cuisson au charbon. Et là encore, de préférence avec de gros morceaux. "Le secret du barbecue, c'est d'avoir des bons morceaux de charbon", confie-t-il, "c'est la garantie que notre feu va durer longtemps"

Conseil n°3 : un assaisonnement en profondeur

Pour l'assaisonnement, place à la finesse : l'expert masse littéralement sa pièce de viande pour faire pénétrer l'huile, les épices et les herbes. "En frottant, je sens tout de suite que la marinade adhère à la viande. Donc, là, c'est un bijou", affirme-t-il avant de déposer la côte de bœuf sur le grill. 

Conseil n°4 : prendre son temps

Romain Gibert est adepte d'une cuisson lente, et à 120 degrés. Pour une précision chirurgicale, on peut s'armer d'une sonde pour mesurer la température au cœur du morceau de viande. Pendant ce temps, on prend soin des autres ingrédients qui font le charme du barbecue : un verre de vin, une bande de copains et un soleil couchant. "Comme ça, on laisse la viande cuire, et nous on passe un bon moment ensemble", devise le cuisinier.

Conseil n°5 : la touche finale

S'il a été patient pendant une lente cuisson, Romain Gibert conclut son chef-d'œuvre par un feu vif, à 250°, mais seulement durant trente secondes. La côte de bœuf s'enflamme brièvement, et on la dépose sur le côté pour quelques minutes avant dégustation. Le résultat obtenu est exceptionnel, et vous êtes désormais au courant des moyens d'y parvenir.


La rédaction de TF1info | Reportage Gaëlle Charnay, Julien Chaize, David Paturel

Tout
TF1 Info