Le 13H fête Noël
En association avec

Le 13H fête Noël : le pigeon de Racan du Centre-Val de Loire

TF1 | Cécile Madronet et Pascal Schély
Publié le 24 novembre 2022 à 15h39, mis à jour le 25 novembre 2022 à 9h21
JT Perso
Comment désactiver votre Adblocker
  • Cliquez sur l'icône de votre Adblocker installé dans votre navigateur. En général elle se trouve dans le coin supérieur droit de votre écran. Si vous utilisez plusieurs adblockers, veillez à bien tous les désactiver pour pouvoir accéder à votre vidéo.
  • Suivez les instructions indiquées par votre Adblocker pour le désactiver. Vous devrez peut-être sélectionner une option dans un menu ou cliquer sur plusieurs boutons.
  • Lorsque votre Adblocker est désactivé, actualisez votre page web.
  • Remarque : Si vous utilisez le navigateur Firefox, assurez-vous de ne pas être en navigation privée.
adblock icone
Un bloqueur de publicité empêche la lecture.
Veuillez le désactiver et réactualiser la page pour démarrer la vidéo.

Source : JT 13h Semaine

C'est un concentré de fêtes dans une assiette. Voici les pigeons de Racan, préparés par Maryline, la "reine de la cuisine".
Une viande réputée pour la finesse de sa chair.
Votez pour en faire votre recette favorite dans le cadre de l'opération "Le 13H fête Noël".

Dans la bonne humeur et avec l'aide de Gérald, Maryline va nous confier sa recette : des pigeonneaux flambés au gin, accompagnés de panais et de choux romanesco.  Une spécialité du Centre-Val de Loire que l'on retrouve sur les tables de fêtes. C'est l'une des recettes en lice dans le cadre de l'opération du 13H de TF1, "Le 13H fête Noël".

Tout commence avec du beurre pour les faire bien dorer. Les pigeons de Racan se mangent rosé. Il ne faut pas qu'ils soient trop cuits. Notre cuisinière casse les feuilles de laurier, car c'est ce qui donne le plus de goût. Elle met l'ail et les échalotes sur le côté pour colorer les cuisses. Place ensuite au soupçon d'originalité : un flambage au gin, toujours spectaculaire.

Une chair très fine

Élevés en Touraine, ces pigeonneaux sont réputés pour la finesse de leur chair. Il faut compter huit euros la pièce et rien ne se perd. Maryline se sert des carcasses pour faire son jus. Il reste alors un concentré de saveurs. Pour rendre le jus encore plus exceptionnel, voici l'astuce de notre cuisinière : ajouter environ 50g de beurre. Pour l'accompagnement, deux légumes de saison : du chou romanesco et une mousseline de panais.

Cinq minutes au four ont achevé la cuisson des pigeonneaux. Pour le dressage, toutes les fantaisies sont permises. Le jus donnera bien sûr toute sa saveur à cette belle assiette de Noël.

Retrouvez l'intégralité de la recette du pigeon de Racan chez notre partenaire Marmiton.

CLIQUEZ ICI POUR VOTER POUR CETTE RECETTE DU 13H FÊTE NOËL


TF1 | Cécile Madronet et Pascal Schély

Tout
TF1 Info