VIDÉO - Raclette : comment la mange-t-on en Suisse ?

Anta Fall | Reportage TF1 E.Payro et F.Marchand
Publié le 1 décembre 2022 à 16h44
JT Perso

Source : JT 20h WE

Avec l'arrivée de l'hiver, la saison des raclettes est lancée.
Savez-vous comment on la mange en Suisse ?
TF1 vous emmène sur la terre natale de ce fameux fromage.

La vidéo de TF1 à retrouver ci-dessus nous emmène en Suisse, où le fromage est très pris au sérieux. C’est ici que la raclette est née il y a 500 ans. Depuis 2007, la raclette du Valais bénéficie d’une appellation d’origine protégée (AOP). Ici, pas de charcuterie pour accompagner la raclette comme en France. C’est un plaisir simple, avec seulement quelques pommes de terre, des cornichons et une salade d’oignons pour l’agrémenter.

Le meilleur fromage, c’est quand les vaches sont en alpage où l’herbe est beaucoup plus fraîche

Benoît Berguerand, ancien vice-président de la fédération Suisse d’élevage de la race d’Hérens

Pour percer le secret de ce fromage, il faut se lever tôt, en même temps que les vaches, et pas n’importe lesquelles. Il est question des vaches d’Hérens du Valais, qui passent l’été dans les alpages et l’hiver dans les étables. Reconnaissables à leur carrure trapue et musclée, elles ne mangent que de l’herbe et produisent deux fois moins de lait que les autres vaches laitières. Ces vaches demanderaient plus de travail qu’une autre race, mais elles sont une "philosophie de vie" pour Fabrice Terretaz, éleveur de vaches d’Hérens.

Une fois trait, le lait est transporté à la fromagerie, à seulement deux kilomètres. Pour produire une meule de 5 kilogrammes, il faut 45 litres de lait cru. Chaque meule portant le nom et le numéro de son alpage et de sa laiterie, afin de facilement pouvoir assurer une traçabilité des produits et des ateliers de fabrication. Véritable production locale, le fromage de raclette suisse fait la fierté de la région.


Anta Fall | Reportage TF1 E.Payro et F.Marchand

Tout
TF1 Info