Le WE

Repas des bébés : faut-il les laisser faire ?

Publié le 21 mars 2021 à 13h14, mis à jour le 21 mars 2021 à 15h07
JT Perso

Source : JT 13h WE

La diversification alimentaire par l'enfant (DME) fait de plus en plus d'adepte dans l'Hexagone. Le principe est simple : vous donnez à votre bébé des morceaux d'aliments pour qu'il choisisse à son tour de ce qu'il veut manger.

Maman propose et l'enfant dispose. Le bébé se débrouille ensuite avec ses petits doigts. Cette méthode s'appelle la diversification alimentaire menée par l'enfant (DME) ou encore l'alimentation autonome. La mère de Camille la pratique. Âgée de sept mois, celle-ci ne fait qu'une bouchée du clafoutis pour son goûter.

Dès que le bébé se tient bien assis, il a accès à des repas avec des morceaux. Et c'est lui qui mène la danse. "On dit qu'on gère la qualité et eux la quantité", explique la mère de Camille. Si cette méthode anglo-saxonne tend depuis cinq ans à séduire des parents français, le risque d'étouffement en effraie beaucoup d'autres.

De nombreux ateliers existent aujourd'hui en visioconférence pour informer et rassurer les parents. C'est le cas de Manon Brzostek qui est une fervente adepte de l'alimentation autonome depuis la naissance de sa fille. "L'idée, c'est vraiment d'inclure le bébé à table aux repas familiaux", explique l'orthophoniste. Des études ont montré que la DME réduit le risque d'obésité à l'âge adulte et les phobies alimentaires.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info