VIDÉO - Comment est confectionné le halloumi, ce fromage qui fait fondre les Français ?

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : D. Sitbon, A. Pocry, G. Bertrand
Publié le 1 août 2023 à 11h51

Source : JT 20h Semaine

En France, le halloumi commence à faire de l'ombre à la Feta.
Ce fromage produit à Chypre est présent dans toujours plus de restaurants et de supermarchés français.
Le 20H de TF1 a remonté sa trace jusqu'à son lieu de préparation.

Il y a peu, son nom était encore complètement inconnu du grand public. Aujourd'hui, le halloumi commence à se faire une place dans nos assiettes. "Il y en a un peu partout, alors qu'avant il n'y en avait pas du tout", constate d'ailleurs un consommateur dans le reportage du 20H de TF1 visible en tête de cet article. Un autre abonde : "Maintenant, même au supermarché du coin, on trouve des petits paquets de halloumi." 

Effectivement, dans les rayons, on le trouve à côté de son lointain cousin : la feta. Mais attention, ils ne se préparent pas du tout de la même façon. La spécificité du halloumi est qu'il ne fond pas à la cuisson. Certains restaurants en profitent d'ailleurs pour le faire frire, ce que nos journalistes ont constaté dans un établissement.

L'avantage du halloumi est qu'il peut également se manger sous toutes les formes : froid ou chaud, cru ou juste grillé. Si on commence à l'apprécier en France, ce fromage est fabriqué loin de chez nous, sous le soleil de Chypre. Cette petite île du Méditerranée supporte la demande mondiale du halloumi.

Dans le petit village de Prastió, la famille d'Andreas Polycarpou en produit même depuis cinq générations. Ce n'est pas n'importe lequel : du 100% lait de brebis, le plus noble. L'éleveur nous montre d'ailleurs l'un des secrets du précieux fromage : "Ça, c'est un caroubier, un arbre très connu à Chypre et dans le bassin méditerranéen. Les brebis adorent leurs fruits. C'est ça qui donne le si bon gout de notre halloumi".

Chaque jour après la traite, Andreas part à quelques kilomètres, dans la fromagerie familiale. Avec ses parents auprès de lui, il travaille toujours de façon traditionnelle. Une fois le fromage cuit, "on le sale des deux côtés et on le plie". Le halloumi prend alors la forme d'une demi-lune, typique de la région.

Après 24 heures de maturation dans de la saumure et de la menthe, il est prêt à être consommé, et donc exporté un peu partout dans le monde. "Cette palette est prête pour la France", nous montre ainsi Andreas.  

Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : D. Sitbon, A. Pocry, G. Bertrand

Tout
TF1 Info