Vitamine D : ces aliments qui nous permettent de faire le plein

par Emilie CARTIER pour TF1 INFO
Publié le 25 février 2024 à 18h00

Source : JT 20h Semaine

Tout au long de l’année, il est recommandé de s’exposer au soleil de manière satisfaisante et de soigner son alimentation afin de couvrir ses besoins en vitamine D.
Sur la liste des courses, certains aliments doivent figurer en bonne place pour éviter les carences.
Rassurez-vous, il n’y a pas que l’huile de foie de morue qui permet de faire grimper son taux de vitamine D.

Quinze microgrammes par jour de vitamine D pour les adultes, telle est la référence nutritionnelle de la population (RNP) déterminée par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail). En tant que nutriment essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, la vitamine D doit être au cœur de vos préoccupations lorsque vous cuisinez. 

À quoi sert la vitamine D pour la santé ?

La fonction principale de la vitamine D est d’augmenter les concentrations de calcium et de phosphore dans le sang. Elle a aussi pour rôle de minéraliser les os, les cartilages ainsi que les dents pendant et après la croissance.

Une carence en vitamine D peut se révéler lourde de conséquence. Elle se manifeste par du rachitisme chez les enfants et une décalcification osseuse chez les adultes. Elle prédispose les sujets âgés, et notamment les femmes ménopausées à l’ostéoporose, ce qui entraîne un risque accru de fractures. 

Consommer beaucoup de poissons gras, la solution ?

L’huile de foie de morue reste incontournable. Il s’agit de l’aliment le plus intéressant puisqu’il offre 250 microgrammes de vitamine D pour 100 grammes de produit. Souvent liée à de mauvais souvenirs d’enfance, l’huile de foie de morue peut être remplacée par d’autres poissons plus faciles à digérer. Ainsi, on peut jeter son dévolu sur la sardine, le saumon, le maquereau, l’espadon, la truite, la perche, le thon ou la dorade. Le hareng s’avère aussi une option efficace à condition de le choisir fumé au naturel. 

Les autres aliments riches en vitamine D

Si vous n’aimez pas le poisson, d’autres aliments se révèlent riches en vitamine D. On peut se tourner vers des champignons comme les girolles, les chanterelles, les cèpes ou les morilles. Certains produits laitiers enrichis en vitamine D comme les yaourts, fromages blancs, fromages et laits sont intéressants, notamment pour les enfants. 

Pour faire le plein de vitamine D, on peut consommer des œufs, surtout le jaune, du chocolat noir, des abats comme le foie et de la viande dans une moindre mesure. Les beurres et les margarines sont aussi bien pourvus. Mais attention, la margarine a mauvaise réputation en raison de son taux élevé en matières grasses.  Afin de varier son alimentation quotidienne, il vaut mieux consommer à chaque repas une petite quantité d’un aliment qui contient de la vitamine D. 


Emilie CARTIER pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info