La nouvelle ministre des Solidarités et des Familles Aurore Bergé a annoncé ce jeudi la création d'un "pass colo" pour 2024.
Avec cette dotation de 200 à 350 euros par enfant, uniquement ceux de CM2, le gouvernement souhaite encourager les familles à avoir recours aux colonies et permettre à tous les enfants de partir en vacances.

Les vacances rappellent chaque été que tous les enfants n'ont pas la chance de partir. "On a à peu près un enfant sur quatre aujourd'hui qui ne part pas en vacances", a estimé la nouvelle ministre des Solidarités et des Familles Aurore Bergé ce jeudi sur France 2. Une récente étude de l'Insee avance que 10% des moins de 16 ans ne partent pas en vacances au moins une semaine par an pour des raisons financières. Pour augmenter ces chiffres, le gouvernement va créer un "pass colo". "Je souhaite qu'on aille plus loin sur la colo. La colo, les Français y ont de moins en moins recours alors que c'est formidable", a déclaré l'ancienne cheffe des députés Renaissance, estimant qu'elles offrent "souvenirs collectifs", "mixité sociale" et "accès à la nature, au sport, à la culture".

Comment fonctionnerait-il ? Il serait mis en place pour l'été 2024, et fera l'objet d'annonces à la rentrée, dans le cadre du "pacte des solidarités", nouvelle politique devant prendre la suite de la stratégie gouvernementale anti-pauvreté 2018-2022, a précisé Aurore Bergé. Cette mesure s'adressera uniquement aux enfants d'environ 11 ans, pour leur permettre de partir en "colo" pendant l'été entre le CM2 et l'entrée au collège, a précisé à l'AFP l'entourage de la ministre. 

La ministre a estimé que 80% des enfants à peu près pourraient en bénéficier, car le pass serait proposé aux "familles jusqu'à 4.000 euros de revenus". Le but du gouvernement est de toucher à la fois les "familles avec des revenus modestes mais aussi de classe moyenne, qui bossent mais qui n'arrivent pas malgré tout à envoyer leurs enfants en vacances". L'ex-députée a précisé que le "pass colo" serait doté de 200 à 350 euros par enfant et distribué par les Caisse d'allocations familiales (Caf) à qui il faudra les réclamer via un site internet dédié.

La Nupes réclame une politique publique des vacances

"Quand on arrive le premier jour de la rentrée scolaire, la première question que les enfants se posent c'est : 'Qu'est-ce que t'as fait pour les vacances ?' Quand on n'a rien à dire, c'est très difficile, c'est même douloureux pour beaucoup de nos enfants", avait déclaré Aurore Bergé pour expliquer la genèse de cette aide.

La question des vacances pour tous avait également été soulevée par la Nupes ces dernières semaines. Six députés de l'alliance de gauche appelaient à la construction d'une politique publique des vacances en France, qui instaurerait des mesures concrètes pour permettre à tous de partir, comme la généralisation des chèques-vacances ou la gratuité des péages autoroutiers pour un aller-retour. Ils évoquaient également la création d'un "pass colo verte".


J.F.

Tout
TF1 Info