La France retrouve le confinement

Dans les 16 départements confinés, Attal recommande de "ne pas recevoir chez soi"

La rédaction de LCI
Publié le 21 mars 2021 à 13h18, mis à jour le 22 mars 2021 à 11h27
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal

Source : Ludovic MARIN / AFP

CONSEIL - Le porte-parole du gouvernement a demandé ce dimanche aux Français de ne pas recevoir amis ou famille chez eux dans les départements confinés. "Voyez-les dehors si possible", a appelé Gabriel Attal.

"Aujourd’hui la logique c’est chacun chez soi ou alors dehors." C'est pourquoi, le porte-parole du gouvernement a recommandé aux Français de ne pas recevoir chez eux, en intérieur. Interrogé ce dimanche 21 mars par BFMTV sur le maintien de la règle des 6 personnes et la possibilité d'inviter à déjeuner dans les 16 départements de nouveau confinés, Gabriel Attal a répondu : "La logique aujourd’hui c’est de dire de ne pas recevoir chez vous des personnes qui ne sont pas de votre domicile. Si vous devez voir des amis, si vous avez envie de les croiser (…) voyez-les dehors si c’est possible."

Selon lui, cette recommandation - qui n'avait pas été énoncée jeudi par le Premier ministre lors de son point presse - est "le corollaire du fait de dire vous pouvez aller dehors autant que vous voulez en respectant les gestes barrières, retrouver des personnes qui ne sont pas de votre domicile dehors"

Lire aussi

Alors qu'il lui était re-demandé confirmation du conseil de ne recevoir personne chez soi, le porte-parole du gouvernement a persisté : "Dans les 16 départements concernés par les mesures de freinage, oui je vous le dis. Il y a aujourd’hui des brèches dans lesquelles le virus s’engouffre : les rassemblements privés en intérieur et le travail. C’est pour ça qu’on prend ces règles, en disant aux gens ‘Si vous voulez vous réunir, voir des gens faites-le à l’extérieur’." 

Le confinement en vigueur induit une interdiction de tout déplacement hors de son lieu de résidence entre 6h et 19h sauf motif dérogatoire ; les petits-déjeuners, déjeuners ou goûters chez un tiers n'en font pas partie. Toutefois, la police ne peut pas intervenir et verbaliser à domicile en cas de non-respect de cette règle. 

Y compris dans les départements confinés, il n'y a "pas de base légale pour verbaliser chez les gens" sauf pour tapage nocturne ou fête clandestine, nous assure-t-on au Ministère de l'Intérieur. 

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité. 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info