Les élections régionales et départementales 2021

60% d'abstention, du jamais vu ! Le sondage choc à deux jours des régionales

La rédaction de LCI
Publié le 18 juin 2021 à 12h30
JT Perso

Source : TF1 Info

SONDAGE - L'abstention pourrait atteindre 60% ce dimanche pour le premier tour des élections régionales et départementales, un record. "Il n’y a pas une abstention mais plusieurs", analyse Frédéric Dabi, directeur Opinion de l'Ifop.

Un triste record sera-t-il battu ce dimanche 20 juin, au premier tour des élections régionales et départementales ? C'est ce que prédit un sondage Ifop Fiducial pour Sud radio publié ce vendredi 18 juin, à deux jours du scrutin. Il estime que 60% des électeurs ne se déplaceront pas pour voter. "Un record dans les élections régionales [en 2015 l'abstention avait été de 50,09%, ndlr], un record dans les élections intermédiaires", a indiqué sur LCI Frédéric Dabi, directeur général Opinion de l'institut de sondage. "Seul le référendum pour passer au quinquennat en septembre 2000 et le référendum pour la Nouvelle-Calédonie en 1988 avaient eu une abstention plus forte", explique-t-il.

Selon cette enquête, 64% des femmes s’abstiendraient et 56% des hommes. 76% des moins de 35 ans n’iraient pas voter dimanche, contre 55% des plus de 35 ans (48% les 65 ans et plus). "L’abstention va toucher toutes les catégories, tous les partis, ce que augure peut-être des surprises dimanche soir", a estimé Frédéric Dabi sur LCI. "Il n’y a pas une abstention mais plusieurs : les gens qui ne votent jamais, les gens désaffiliés, les personnes qui trouvent des excuses, les mécontents de l’offre qu’on leur propose. La logique de vanité de vote a fortement émergé ; c’est-à-dire penser que voter c’est vain, inutile, car ça ne respecte pas la promesse du politique qui est changer la vie, transformer le quotidien."

"L'abstention, majoritaire à tous les scrutins depuis le début du quinquennat d'E. Macron"

Si 93% des sondés sont au courant que le premier tour des élections régionales et départementales a lieu ce dimanche 20 juin, le scrutin intéresse peu : seuls 26% des électeurs se disent intéressés par ces élections, contre 41% pour le même scrutin en 2015, 39% pour les élections européennes de 2019, 41% pour les élections municipales de 2020, et 72% pour la présidentielle de 2017. "Ca montre à quel point le cycle abstentionniste enclenché depuis des années s’est accéléré depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, où l’abstention a été majoritaire dans tous les scrutins : législatives, européennes, municipales", a analysé le sondeur sur LCI.

Etude réalisée en ligne selon la méthode des quotas les 15 et 16 juin, auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info