Politique
Gérald Darmanin a annoncé mardi la fermeture à venir de la mosquée de Beauvais.

Dérapage raciste à l'Assemblée : Darmanin se dit favorable à la démission du député RN

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, estime que la "question de la démission" se pose pour le député RN Grégoire de Fournas. L'élu a reconnu avoir lancé "Qu'il retourne en Afrique !", lors de la prise de parole d'un élu LFI qui s'exprimait sur le "drame de l'immigration clandestine". Il nie cependant tout caractère raciste dans ces propos.

Politique
"Qu'il retourne en Afrique !" : le détail des mots prononcés jeudi à l'Assemblée

"Qu'il retourne en Afrique !" : le détail des mots prononcés jeudi à l'Assemblée

Une retranscription écrite des débats agités qui se sont tenus jeudi 3 novembre, a été publiée sur le site de l'Assemblée nationale. La séance des questions au gouvernement avait été interrompue à la suite des accusations de racisme visant le député RN Grégoire de Fournas. Le document très attendu dévoile ce qu'il s'est dit dans l'hémicycle.

Politique
Propos racistes à l'Assemblée nationale : que risque le député RN incriminé ?

Propos racistes à l'Assemblée nationale : que risque le député RN incriminé ?

Le bureau de l'Assemblée nationale se réunit ce vendredi pour décider de quelle sanction écopera le député RN Grégoire de Fournas, accusé d'avoir tenu des propos racistes ce jeudi dans l'hémicycle. La sanction la plus lourde encourue par le parlementaire est la censure avec exclusion temporaire, entraînant la privation d'une partie de son indemnité et l'interdiction de participer aux travaux et séances pendant plusieurs semaines.

Politique
Tollé à l’Assemblée nationale : la séance suspendue après des propos racistes d’un député RN

Tollé à l’Assemblée nationale : la séance suspendue après des propos racistes d’un député RN

La séance des questions au gouvernement a été suspendue ce jeudi après qu'une phrase raciste a été prononcée dans l'hémicycle. Le député insoumis Carlos Bilongo Martens avait la parole et interpellait l'exécutif sur la situation de migrants en Méditerranée lorsqu'un député du Rassemblement national a tenu des propos en référence à l'Afrique. "Le racisme n'a pas sa place dans notre démocratie", a réagi la Première ministre, tandis que le RN dénonce "une manipulation".

Politique
La présidente de l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet au perchoir

"Grandissez un peu" : le député LFI en grève se fait recadrer par la présidente de l'Assemblée nationale

Ce jeudi, lors des questions au gouvernement, la présidente de l'Assemblée nationale a demandé au député LFI, en grève pour protester contre un nouvel usage du 49.3, de la stopper. "Vous n'avez pas à vous mettre en grève en réaction à l'action du gouvernement", a déclaré Yaël Braun-Pivet. Elle lui a également demandé de retirer le brassard qu'il portait pour signifier son action.

Politique
"Méga-bassines" : la majorité veut sanctionner les élus ayant participé aux manifestations

"Méga-bassines" : la majorité veut sanctionner les élus ayant participé aux manifestations

Dans un courrier adressé à la présidente de l'Assemblée nationale, 36 députés de la majorité réclament des sanctions contre les élus ayant participé à une manifestation interdite à Sainte-Soline samedi 29 octobre contre un projet de retenue d'eau. Ils visent trois parlementaires écologistes, parmi lesquels Sandrine Rousseau. Ils souhaitent que soient définies des "règles précises et sanctions en cas de comportements contraires à la loi des députés dans le cadre de leur mandat".

Politique
La première motion de censure contre le gouvernement Borne, déposée en juillet 2022.

Bruno Le Maire et Gérald Darmanin ont-ils voté une motion de censure avec Jean-Marie Le Pen ?

Certains membres de la majorité présentielle accusent les élus de la Nupes d’accepter les votes de l’extrême droite. Les députés de gauche répliquent que la droite sous Hollande faisait de même, quitte à voter avec Jean-Marie Le Pen. Les membres du gouvernement n’ont jamais voté avec le fondateur du Front national, mais avec certains de ses représentants.

Politique
Le gouvernement déclenche un quatrième 49.3, LFI dépose une nouvelle motion de censure

Le gouvernement déclenche un quatrième 49.3, LFI dépose une nouvelle motion de censure

Elisabeth Borne a déclenché pour la quatrième fois en deux semaines l'article 49.3 de la Constitution pour faire adopter son budget 2023. LFI a déjà annoncé le dépôt d'une motion de censure, qu'elle signera sans ses alliés de la Nupes. Le Rassemblement national n'a pas encore indiqué s'il ferait de même.

Politique
Loi immigration

Projet de loi immigration : Bientôt des titres de séjour pour les métiers en tension ?

Le futur projet de loi sur l'immigration sera examiné en début d'année prochaine au Parlement. Parmi la principale mesure, figure la possibilité d'obtenir un titre de séjour pour un immigré s'il vient occuper un emploi dans un des secteurs sous tension. Si à droite, le projet fait déjà débat, les professionnels des secteurs touchés attendent cette mesure.

Politique
Edouard Philippe défend, une nouvelle fois, une réforme des retraites ferme.

Gestion du Covid-19 : Edouard Philippe se défend de toute "infraction de caractère pénal"

Edouard Philippe a assuré qu'aucun de ses ministres n'a commis d'infraction de caractère pénal lors de la gestion de l'épidémie de Covid-19. Il a également défendu le rôle d'Agnès Buzyn, ancienne ministre de la Santé, mise en examen dans ce dossier. Selon l'ex-Premier ministre, elle a pris "très au sérieux" la crise sanitaire, et ce "dès le début".

Politique
Pas de volte-face pour Gérald Darmanin, qui continue de défendre la réforme de la police judiciaire.

Le gouvernement veut inscrire les immigrés menacés d'expulsion au "fichier des personnes recherchées"

Gérald Darmanin a annoncé mardi vouloir inscrire les personnes visées par une OQTF au fichier des personnes recherchées. En parallèle, Olivier Dussopt a déclaré vouloir créer un titre de séjour "métier en tension", pour recruter dans les secteurs qui peinent à trouver de la main d'œuvre. Ces mesures seront débattues dans le cadre du futur projet de loi sur l'immigration, début 2023.

Politique
"J'aurais dû rester, je le regretterai toute ma vie" : Agnès Buzyn livre ses vérités sur sa gestion du Covid-19

"J'aurais dû rester, je le regretterai toute ma vie" : Agnès Buzyn livre ses vérités sur sa gestion du Covid-19

Agnès Buzyn, s'est confiée ce dimanche en direct sur LCI sur la crise du Covid alors qu'elle était ministre de la Santé. Elle a dit regretter d'avoir quitté le ministère pour faire campagne pour la Mairie de Paris en février 2020. "J'ai eu un conflit de loyauté. Le scientifique aurait dû prendre le pas sur le politique", a-t-elle estimé.

Politique
Pas de volte-face pour Gérald Darmanin, qui continue de défendre la réforme de la police judiciaire.

Mélenchon et Darmanin s'affrontent autour des manifestations contre les "méga-bassines"

Gérald Darmanin a estimé ce dimanche que les manifestations anti-bassines de Sainte-Soline étaient de "l'écoterrorisme". Le ministre de l'Intérieur a également reproché à Jean-Luc Mélenchon son soutien aux manifestants. Le leader de la France insoumise a quant à lui accusé le ministre d'avoir "dérapé".

Politique
VIDÉO - "Il n’y a pas de raison objective pour qu’il y ait une dissolution", affirme Louis Aliot (RN) sur LCI

VIDÉO - "Il n’y a pas de raison objective pour qu’il y ait une dissolution", affirme Louis Aliot (RN) sur LCI

Les députés du RN ont rallié lundi une motion de censure déposée par l'alliance de gauche. Dans le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, le vice-président du parti a salué ce choix, estimant que ses collègues devaient voter une motion "quelle qu'elle soit". Prônant la "stabilité", il a jugé par ailleurs qu'une dissolution de l'Assemblée ne sera pas un "bon" choix.

Politique
La convention d'investiture des membres de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes), à Aubervilliers, dans le nord de Paris, le 7 mai 2022.

Nupes : les fissures se creusent au sein de l'alliance de gauche

Triomphants à leur élection en juin dernier, les députés de la Nupes font depuis face à la difficulté de faire cohabiter des sensibilités, personnalités et idées différentes. Ces derniers mois, ils ont dû faire face à diverses polémiques, aux affaires Bayou et Quatennens et maintenant aux accusations de complaisance avec le Rassemblement national. Malgré les fissures, les partenaires font (encore) face.

Politique
Après les incendies catastrophiques de l'été, une nouvelle méthode pour mieux lutter

Après les incendies catastrophiques de l'été, une nouvelle méthode pour mieux lutter

Après les gigantesques incendies de l'été, qui ont détruit 72.000 hectares, Emmanuel Macron a dévoilé, vendredi 28 octobre, un plan d'action. La "stratégie nouvelle" de lutte et de prévention repose sur trois piliers, que sont la prévention, le renforcement des moyens et la reforestation. L'objectif est de se préparer à de nouveaux étés destructeurs.

Politique
Emmanuel Macron devant la presse à Prague.

"Propagateur de mensonges" : Olivier Faure compare Emmanuel Macron à Donald Trump

Olivier Faure répond aux critiques d'Emmanuel Macron, qui a accusé la gauche de s'être mise "main dans la main" avec le RN. Le Premier secrétaire du PS dénonce les "inepties" du chef de l'État, l'accusant d'être "un propagateur de mensonges", comme Donald Trump. L'élu confirme que son parti ne votera pas la troisième motion de censure déposée par LFI.

Politique
La Nupes a-t-elle amendé sa motion de censure pour attirer les voix du Rassemblement national ?

La Nupes a-t-elle amendé sa motion de censure pour attirer les voix du Rassemblement national ?

Des dissidents socialistes et la majorité accusent la Nupes d'avoir édulcoré le contenu de sa première motion de censure, discutée lundi, pour qu'elle puisse être votée par le Rassemblement national. Ils accusent notamment la formation de Jean-Luc Mélenchon d'avoir retiré du texte d'une allusion à l'"immigration". Les alliés de gauche s'en défendent, même si des débats ont eu lieu entre eux sur la teneur à donner à ce texte.

Politique
Emmanuel Macron à l'Élysée le 26 octobre 2022.

Est-il vrai que "le taux de pauvreté ne s'est pas aggravé" durant l'épidémie ?

Emmanuel Macron s'est félicité d'avoir protégé les plus fragiles des conséquences du Covid-19. Sur France 2, le chef de l'État a rappelé ce mercredi que "le taux de pauvreté ne s'est pas aggravé" pendant la crise. C'est vrai, mais cet indicateur ne reflète pas à lui seul la réalité de la pauvreté en France.

Politique
L'insoumis Eric Coquerel à l'Assemblée nationale en octobre 2022

LFI déposera une nouvelle motion de censure, sans ses alliés de la Nupes

Elisabeth Borne a déclenché mercredi soir un troisième 49.3 en une semaine, sur l'ensemble du budget de la Sécurité sociale. Au sein de la Nupes, seule La France insoumise devrait déposer une motion de censure. Ses alliés n'ont pas encore confirmé qu'ils la voteraient.

Tout
TF1 Info