Julien Bayou : une démission qui bouscule EELV

Affaire Bayou : son avocate dénonce une "instrumentalisation" à des "fins politiques"

Justine Faure
Publié le 26 septembre 2022 à 19h00
JT Perso

Source : TF1 Info

Julien Bayou a démissionné ce lundi de son poste de secrétaire national d’EELV.
Son avocate a regretté qu'il ne puisse pas être entendu au sein de son parti pour se défendre des faits de violences psychologiques qui lui sont reprochés.
Aussi, elle accuse Sandrine Rousseau d'avoir médiatisé l'affaire à des fins politiques.

L'heure est déjà à la contre-attaque. Julien Bayou a quitté ce lundi ses fonctions de secrétaire national d'EELV et de la présidence du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, visé depuis plusieurs jours par des accusations de violences psychologiques par une ex-compagne. 

Il s'estime piégé par une situation "intenable" dans laquelle il ne peut, selon lui, faire valoir sa défense. Au cours d'une conférence de presse donnée dans l'après-midi, son avocate Marie Dosé a avancé les mêmes arguments.

"Il attend de pouvoir se défendre à l’intérieur de son parti, mais dans une procédure qui respecte toutes les règles de l’État de droit", a-t-elle prévenu. Selon elle, depuis que la cellule d'enquête contre les violences sexistes et sexuelles d'EELV s'est saisie de l'affaire le 30 juin dernier suite à un courriel envoyé par son ex-compagne sans évoquer "aucuns faits précis" ni "répréhensibles", Julien Bayou a demandé "à quatre reprises à être entendu", sans succès. 

L’ambition politicienne ne saurait justifier toutes les croisades."

Marie Dosé

"Nous ne savons rien des avancées de l’enquête ni même si elle a commencé", ajoute l'avocate. "Il n’est pas possible de supporter et de combattre, de se défendre alors qu’on baigne dans le règne de la suspicion." Marie Dosé dénonce une "procédure paralysante qui n’offre aucune garantie et ne respecte en rien les principes démocratiques élémentaires de droit à la défense et de procédure contradictoire".

Lire aussi

Au cours de sa présentation des faits - indiquant notamment que Julien Bayou et sa compagne se sont quittés en novembre 2021 et que se sont suivies depuis des "périodes de tensions, pressions, chantage, menaces et des moments plus apaisés" - Marie Dosé a surtout regretté la médiatisation de l'affaire par Sandrine Rousseau. Elle l'accuse même de l'avoir fait dans un but intéressé et politique. "Ce vulgaire déballage est indigne d’une société aussi avancée que la nôtre et Julien Bayou constate avec amertume et colère l’instrumentalisation du juste combat contre les violences sexistes et sexuelles à des fins politiques. Personne n’ignore que le congrès des écologistes se tient en fin d’année. L’ambition politicienne ne saurait justifier toutes les croisades."


Justine Faure

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info