Sportifs de haut niveau "obligés de se doper" : Oudéa-Castera recadre l'influenceur Tibo InShape

par J.F.
Publié le 13 septembre 2023 à 15h58

Source : TF1 Info

Après l'annonce de la suspension provisoire du footballeur français Paul Pogba pour dopage, l'influenceur Tibo InShape avait estimé qu'il faisait partie "intégrante du sport de haut niveau".
La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera, lui a répondu, réclamant "ni déni, ni généralisation, ni suspicion indue envers nos sportifs de haut niveau".

"À vouloir voir de plus en plus de performance et de résultat, les athlètes sont obligés de se doper." C'est l'avis du youtubeur et influenceur Tibo InShape, plus de 10 millions d'abonnés sur YouTube et 5,3 sur Instagram. Commentant la suspension provisoire de l'international français Paul Pogba pour un contrôle antidopage positif à la testostérone, celui qui s'est fait connaître pour ses vidéos de fitness et de musculation a estimé que le dopage faisait partie "intégrante du sport de haut niveau. Y’en a pas seulement dans le bodybuilding ou le vélo"

La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera, lui a répondu quelques heures plus tard, soucieuse de nuancer ces affirmations, vues par plus de 6 millions de personnes sur le réseau social X (ex-Twitter). "Sur ce sujet majeur de santé publique et d'équité sportive, ni déni, ni généralisation, ni suspicion indue envers nos sportifs de haut niveau. Mais de la vigilance, de la prévention et un suivi permanent", a-t-elle écrit sur X ou Facebook. "Oui, le dopage existe dans le haut niveau comme dans le monde amateur. Mais respectons l'immense majorité des athlètes qui, à l'entraînement comme en compétition, respectent les règles et qui, à chaque instant, sont susceptibles d'être contrôlés", a poursuivi la membre du gouvernement. 

Les sportifs de haut niveau indignés

De nombreux sportifs en colère ont également répondu à l'influenceur. "Comment peut-on dire un truc pareil ?", s'est indigné le tennisman français Corentin Moutet. "Les contrôles antidopage sont omniprésents. Nous sommes localisés constamment, on s’entraîne dur pour être performant. La preuve, quand un athlète se dope, il est attrapé par les contrôles." "Ayez du respect pour les TRÈS NOMBREUX sportifs professionnels qui pratiquent leur sport de façon propre, en faisant des sacrifices toute l’année", a également répondu le cycliste Alexis Vuillermoz. Le vice-champion olympique de descente de ski alpin Johan Clarey a traité l'influenceur de "tocard", quand l’ancien international du XV de France Hugo Bonneval s'est contenté de commenter avec un émoji clown.


J.F.

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info