Fillon candidat de la droite pour 2017

"Largué" par Nicolas Sarkozy, Alain Delon s'affiche aux côtés d'Alain Juppé

La rédaction de LCI
Publié le 15 novembre 2016 à 11h08, mis à jour le 15 novembre 2016 à 15h44
"Largué" par Nicolas Sarkozy, Alain Delon s'affiche aux côtés d'Alain Juppé

Source : PDN/SIPA

GIROUETTE - Il l'avait annoncé en septembre : Alain Delon votera pour Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre. Lundi soir au Zénith de Paris, l'acteur est passé des paroles aux actes en prenant place aux côtés des soutiens de l'ancien Premier ministre. Pourtant, il n'a pas toujours soutenu le maire de Bordeaux.

Il était assis à côté de l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, et pas très loin d'Isabelle Juppé. Lundi soir au Zénith de Paris, Alain Delon a fait une apparition remarquée parmis les soutiens d'Alain Juppé. L'acteur avait annoncé au mois de septembre qu'il soutiendrait le maire de Bordeaux à la primaire de la droite et du centre. Un choix par défaut, après avoir été "lâché" par Nicolas Sarkozy, qu'il avait soutenu en 2007.

Il m’a largué, je ne sais même plus si j’existe à ses yeux

Alain Delon

Alain Delon était revenu sur sa "rupture" avec Nicolas Sarkozy sur France 2, dans l'émission "Stupéfiant". "C’est lui qui m’a quitté, c’est pas moi. Il m’a largué, je ne sais même plus si j’existe à ses yeux, alors que voulez-vous que je fasse, que j’aille en rampant le chercher ?"

L'acteur a plusieurs fois changé de bords politiques, trouvant "très sympathique Monsieur Le Pen" (en 1987, au journal d'Antenne 2) et se disant charmé par le "physique", la "voix", la "façon de bouger" d'Anne Hidalgo, "une femme sensible et attirante comparée à tant d’autres qui sont trop masculines". En 2013, il avait apporté son soutien à la première adjointe de Bertrand Delanoë, candidate à la mairie de Paris.

Delon a soutenu Morano sur "la race blanche"

En 2014, Alain Delon était apparu dans un clip de campagne de Christine Boutin pour les élections européennes. En 2015, il avait soutenu Nadine Morano, qui avait déclaré que la France était un pays "de race blanche". Elle "a des couilles de tenir comme elle tient et de dire : 'Je vous emmerde tous, je dis ce que je pense et je continuerai à le dire'. Chapeau !" avait dit Alain Delon.

En 1988, Delon accusait Juppé de parler aux Français "comme à des débiles"

Pour la petite histoire, Alain Delon s'était opposé à Alain Juppé en 1988 à propos du référendum d'autodétermination de la Nouvelle-Calédonie. L'acteur prônait le "oui", tandis que le RPR, dont Alain Juppé était secrétaire général, préconisait l'absention. Invité de "7 sur 7" sur TF1, Delon l'avait accusé de "s’adresser à un microcosme politique tout à fait particulier avec un langage tout à fait particulier qui, moi, m’est passé carrément au-dessus de la tête. (…) Il s’est adressé aux Français comme à des débiles."

JT 13H - Belmondo et Delon, deux légendes réunies au 36, quai des OrfèvresSource : JT 13h Semaine
Cette vidéo n'est plus disponible
Alain Juppé : 'J'ai la pêche mais avec vous, j'ai la super pêche"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info