L'ÉDITO POLITIQUE. Moins d’une semaine après l’attentat de Nice, députés et sénateurs se sont mis d’accord, mercredi pour prolonger l’état d’urgence jusqu’à fin janvier 2017. Le parlement a donc été à la hauteur de sa tâche. La gauche a semblé unie, mais l’exécutif cherche son discours face aux Français pour les rassurer.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info