L'Afghanistan aux mains des talibans

Gérald Darmanin se dit prêt à accueillir en France sept handballeuses afghanes réfugiées au Pakistan

J.F
Publié le 15 novembre 2022 à 18h14
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

La députée communiste Soumya Bourouaha demande que la France accorde des visas à sept joueuses de handball afghanes réfugiées au Pakistan.
"Nous souhaitons qu'elles puissent trouver l'asile sur le territoire national", a confirmé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin ce mardi lors des questions au gouvernement.

Depuis le retour des talibans au pouvoir en Afghanistan, en août 2021, la condition des femmes se dégrade. Les interdictions et menaces des talibans s'appliquent à toutes, y compris aux sportives qui ne peuvent plus exercer leur sport dans leur pays. Alors elles fuient. C'est le cas de certaines membres de l'équipe féminine de handball. 

Si la capitaine, Soraya, est réfugiée en France, sept de ses coéquipières n'ont pas eu cette chance pour l'instant. En attente de visa, elles ont pour l'heure trouvé refuge au Pakistan. Ce mardi, lors des questions au gouvernement, la députée communiste de Seine-Saint-Denis Soumya Bourouaha a demandé à Gérald Darmanin de les leur accorder. 

"Conditions indignes et non sécuritaire"

"Sept joueuses de l'équipe nationale afghane sont réfugiées au Pakistan", a-t-elle déclaré. Avec Marie-George Buffet (sa prédécesseure et ancienne ministre des Sports, ndlr) "nous avons alerté le ministère des Affaires étrangères, Matignon, l'Élysée, et votre ministère depuis plusieurs semaines". Mais selon elle, ces femmes n'ont "toujours pas [été] contactées par l'ambassade de France à Islamabad", alors qu'elles "vivent dans des conditions indignes et non sécuritaire".

Lire aussi

Le ministre de l'Intérieur lui a répondu qu'"en accord avec la ministre des Affaires étrangères, sous l'autorité du président de la République, et de madame la Première ministre, nous accorderons des titres de séjour pour ces personnes, et si elles déposent une demande d'asile en France, (…) nous souhaitons qu'elles puissent trouver l'asile sur le territoire national"

"Nous pourrons délivrer des titres de séjour et contribuer à leur rapatriement" quand les conditions sécuritaires au Pakistan seront réunies pour cela, a ajouté Gérald Darmanin.


J.F

Tout
TF1 Info