Assemblée nationale : le RN présent en force avec 89 députés

Assemblée nationale : deux députés RN élus vice-présidents

Idèr Nabili
Publié le 29 juin 2022 à 21h26
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Six députés, dont cinq femmes, ont été élus ce mercredi vice-présidents de l'Assemblée nationale.
Parmi eux, deux proviennent des rangs du Rassemblement national.

Le bureau de l'Assemblée nationale prend forme. Au lendemain de l'élection de Yaël Braun-Pivet au perchoir, les députés élisaient ce mercredi les six vice-présidents du palais Bourbon. Au bout de deux heures de séance, les membres de la majorité Élodie Jacquier-Laforge (MoDem) et Naïma Moutchou (Horizons), tout comme les députés de la Nupes Valérie Rabault (PS) et Caroline Fiat (LFI), ont été élus avec respectivement 373, 273, 367 et 297 voix. Le Rassemblement national place également deux membres au poste de vice-président : Sébastien Chenu (290 voix) et Hélène Laporte (284).

Plusieurs élus de gauche ont exprimé leur mécontentement de voir des membres du parti de Marine Le Pen à cette place. Juste avant la séance, la Nupes a brisé un projet d'accord qui prévoyait notamment deux vice-présidences au RN et un poste de questeur au LR Eric Ciotti. "Tambouille", "déni de démocratie", "sordides combines" : les députés Nupes Paul Vannier, Mathilde Panot et Danièle Obono ont dénoncé un accord qui marginaliserait, selon eux, la gauche. Mais le scrutin a bien accordé deux postes au RN.

Une trentaine de suffrages pour les candidats écologistes

Pour l'éviter, les Verts ont également souhaité figurer parmi les vice-présidents. Les candidatures des écologistes Sandrine Rousseau et Benjamin Lucas à la vice-présidence de l'Assemblée se sont ajoutées in extremis, "pour faire barrage à l'extrême droite", ont-ils justifié. Ils n'ont finalement récolté qu'une trentaine de suffrages.

Lire aussi

Autre déçue : l'ancienne vice-présidente LR Annie Genevard, qui avait annoncé mardi son intention de conserver cette place. Elle regrette de n'avoir pu candidater pour le même poste, et a fait savoir son mécontentement via Twitter, jugeant que "l'arithmétique a bon dos" et que "la majorité est seule face à la Nupes et au RN".

Les six vice-présidents de l'Assemblée assurent à tour de rôle, avec le président de l'Assemblée, la présidence des séances. Les trois questeurs, Marie Guevenoux (Renaissance), Éric Woerth (Renaissance) et Éric Ciotti (LR), tiennent les cordons de la bourse de l'institution. Douze secrétaires complètent le bureau.


Idèr Nabili

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info