Les députés vont suivre des formations en management

J.F
Publié le 26 septembre 2022 à 12h37
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

La présidente de l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet annonce que les députés vont bénéficier d'une formation en management.
"Les parlementaires n’ont pas forcément l’habitude de gérer une équipe de collaborateurs", indique-t-elle, et "cette formation peut permettre de prévenir certaines situations".
Lors de la précédente législature, plusieurs députés ont été condamnés pour harcèlement envers leurs collaborateurs.

Un député n'exerce pas son mandat seul : il travaille avec plusieurs collaborateurs chargés de gérer ses relations avec la presse, d'entretenir le lien avec les personnes rencontrées dans sa circonscription ou encore de rédiger des amendements. Un député est donc également un chef d'entreprise - il recrute et paye ses collègues - et un manager. Or, "les parlementaires n’ont pas forcément l’habitude de gérer une équipe de collaborateurs", avoue dans Le Parisien la présidente de l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet, qui annonce également qu'ils bénéficieront d'une formation en management.

"Car un député peut avoir parfois des exigences vis-à-vis de ses collaborateurs qui vont au-delà de ce qui est raisonnable", poursuit-elle. "Je pense que cette formation peut permettre de prévenir certaines situations. Elle sera complétée par l’aide d’un coach, qui pourra être sollicité à la demande d’un député si celui-ci rencontre des difficultés dans son management."

Lors de la précédente législature, une demi-douzaine de députés ont été épinglés ou poursuivis en justice pour leurs méthodes de travail. Par exemple, le 6 septembre dernier, l'ex-députée Renaissance Sira Sylla a été condamnée par les prud'hommes de Rouen pour le harcèlement moral d'un ex-assistant parlementaire à qui elle doit payer près de 76.000 euros. Selon la décision de justice, la députée envoyait notamment de "multiples sms" contenant "des menaces de sanction répétées, des propos méprisants, des reproches sur [la] pathologie" de son collaborateur. Elle avait déjà été condamnée en 29 janvier 2021 pour le harcèlement moral d'un autre assistant parlementaire. 

Lire aussi

Citons également le cas de Laetitia Avia, ex-LaREM, qui doit être jugée le 9 mai 2023 par le tribunal correctionnel de Paris pour harcèlement moral envers des assistants parlementaires. Elle est accusée par cinq anciens assistants parlementaires de comportements humiliants, abus de pouvoir, moqueries sur le physique ou la tenue vestimentaire, ou encore d'avoir tenu des propos sexistes, racistes ou homophobes. 


J.F

Tout
TF1 Info